Un sénateur américain appelle les Etats-Unis à rejeter l’accord de TikTok avec Oracle

Nous vous avons récemment rapporté un revirement important dans la situation de TikTok aux États-Unis. Pour rappel, ByteDance, le propriétaire de TikTok, a décidé de nouer un partenariat avec Oracle dans le but de ne pas céder ses activités à une entreprise américaine.

La nouvelle est effectivement tombée le dimanche 13 septembre 2020. ByteDance a annoncé avoir conclu un accord avec Oracle qu’il qualifie de « partenaire technologique de confiance ». La société mère de TikTok a ainsi réfuté l’offre de Microsoft. Pour rappel, si TikTok avait acquis le réseau social, cela aurait amené des modifications importantes dans la structure opérationnelle de TikTok.

Crédits Kon Karampelas – Pixabay.com

Néanmoins, si le partenariat de ByteDance avec Oracle est autorisé, ByteDance n’aura plus à satisfaire les exigences de Trump qui veut que le réseau social tombe entre les mains d’une entreprise américaine.

À lire aussi : ByteDance veut contourner la vente de TikTok aux Etats-Unis

Le secrétaire au Trésor est favorable à la proposition de ByteDance

À l’heure actuelle, cette proposition inédite de ByteDance de s’allier avec Oracle attend une décision favorable de la part du Comité des investissements étrangers aux États-Unis (CFIUS). Il est toutefois à noter que le secrétaire au Trésor, Steve Mnuchin, et qui préside le comité, semble satisfait de cette proposition. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

D’après les informations de The Verge, le sénateur américain Josh Hawley a effectivement fait savoir qu’il était contre cette proposition de partenariat entre ByteDance et Oracle, avançant que l’idée même est inacceptable en raison des problèmes de sécurité nationale.

À lire aussi : Battue par Oracle, Microsoft ne serait plus dans la course pour le rachat de TikTok

Pour le sénateur, une décision autre que la vente de TikTok à une entreprise américaine est inadmissible

Dans une lettre ouverte adressée à Steve Mnuchin, Josh Hawley a déclaré que « CFIUS devrait rapidement rejeter toute collaboration Oracle-ByteDance et renvoyer la balle sur le terrain de ByteDance afin que l’entreprise puisse trouver une solution plus acceptable. ByteDance peut toujours poursuivre la vente complète de TikTok, de son code et de son algorithme à une société américaine, afin que l’application puisse être reconstruite à partir de zéro pour supprimer toute trace d’influence du PCC ».

Le sénateur ajoute également dans sa lettre qu’ « étant donné les contraintes imposées par la loi chinoise, le seul moyen possible de maintenir la sécurité des Américains est d’interdire complètement l’application aux États-Unis. En tout état de cause, un « partenariat » continu qui permet autre chose que l’émancipation totale du logiciel TikTok du contrôle potentiel du Parti communiste chinois (PCC) est totalement inacceptable et totalement incompatible avec le décret présidentiel du 6 août ».

Apparemment, le sénateur Josh Hawley n’est pas le seul à s’opposer à cet accord. Quoiqu’en définitive, le dernier mot appartiendra à Donald Trump.

source: https://www.theverge.com/2020/9/14/21437034/oracle-tiktok-deal-hawley-mnuchin-cfius-approval-trump