Un trafiquant perd ses identifiants et voit disparaître 55 millions d’euros en bitcoins

Début 2017, un trafiquant de drogue irlandais du nom de Clifton Collins se retrouve avec un énorme pactole en main : près de 55 millions d’euros en Bitcoins. Il se demande alors où cacher les codes de sa fortune illicite en cryptomonnaie. C’est alors que Collins choisit d’imprimer les précieux codes sur un morceau de papier A4 qu’il glisse ensuite soigneusement dans le capuchon en aluminium d’un étui à canne à pêche conservé dans sa maison de location à Farnaught, Cornamona, dans le comté de Galway.

Mais la suite de l’histoire montrera que c’était une très mauvaise idée !

Facepalm

Crédits Pixabay

Une véritable fortune jetée dans les ordures

Collins, 49 ans, qui est originaire de Crumlin, un quartier populaire de Dublin, a travaillé comme gardien de sécurité avant de devenir apiculteur. Il a d’ailleurs remporté des prix pour son miel. Mais vers 2005, l’homme est passé à une autre activité plus rentable, et illicite : la culture du cannabis. Il utilisait diverses propriétés louées en Irlande, dont la maison à Farnaught, pour produire du cannabis et le vendre ensuite à Dublin.

En fin 2011, début 2012, Collins avait amassé un petit pactole qu’il a décidé d’utiliser pour acheter 6000 bitcoins. En ce moment-là, la valeur de la cryptomonnaie naissante oscillait autour des 5 $, puis sa valeur a explosé au fil des ans pour atteindre actuellement les 9 673 $. Le petit investissement de Collins est alors devenu une fortune colossale. Pour ne pas risquer de se faire dérober son magot par les hackers, il eu l’idée de le répartir sur 12 comptes contenant chacun 500 bitcoins. Puis il a caché les codes dans le fameux capuchon en aluminium.

Sauf que Collins a fini par se faire épingler par la police alors qu’il transportait du cannabis d’une valeur de 2 000 € dans sa voiture, ce qui lui a valut cinq ans de prison. Malheur pour lui, entre temps le propriétaire de la maison de Farnaught l’a fait nettoyer et a envoyé toutes les affaires de Collins à la décharge, y compris l’étui à canne à pêche contenant les précieux codes.

L’étui à canne à pêche incinéré avec son précieux trésor

Selon le Irish Times qui a rapporté l’histoire, les travailleurs de la décharge ont déclaré à la police irlandaise qu’ils avaient effectivement vu le matériel de pêche dans les ordures. Mais les déchets de la décharge ont depuis été transportés en Allemagne et en Chine pour être incinérés, faisant disparaître à jamais le fameux étui à canne à pêche.

Collins avait encore en sa possession les codes pour des comptes Bitcoin supplémentaires d’une valeur estimée de 1,5 million €, ainsi que plus de 100 000 € en espèces. Tout cela a été saisi par la justice.