Un très gros astéroïde va passer à proximité de la Terre le 10 août

La NASA a annoncé qu’un astéroïde de la taille d’un building passera à proximité de la Terre le 10 août 2019. L’agence spatiale américaine s’est voulue rassurante et a déclaré que le passage de cet astéroïde ne représentait aucun danger pour notre planète, car c’est un corps céleste qui est « plus ou moins bénin ».

Baptisé 2006 QQ23, cet astéroïde de 570 mètres de diamètre devrait passer à environ 8 millions de kilomètres de la Terre. Le passage de 2006 QQ23 n’a rien d’exceptionnel comme l’a indiqué Lindley Johnson, membre du Bureau de coordination de la défense planétaire de la NASA, qui a déclaré que ce genre de corps célestes passait près de la Terre environ une demi-douzaine de fois par an.

Crédits pixabay.com

Les scientifiques de la NASA ont déclaré que 2006 QQ23 était un astéroïde de taille modérée.

La NASA préoccupée par les astéroïdes

Si 2006 QQ23 ne représente pas une source de préoccupation pour la NASA, cela ne l’empêche pas de se faire du souci pour les autres astéroïdes qui se trouvent dans notre système solaire. D’après l’agence spatiale américaine, les astéroïdes qui n’ont pas encore été détectés pourraient représenter un danger potentiel pour la Terre.

Kelly Fast, un autre membre du Bureau de coordination de la défense planétaire de la NASA, a indiqué que c’étaient les astéroïdes dont ils n’avaient pas connaissance qui les inquiétaient le plus. Le fait que l’agence détecte un astéroïde à temps lui permettra en effet d’étudier ses déplacements et de prendre des mesures si elle estime qu’il risque d’entrer en collision avec la Terre.

La NASA prend de l’avance

D’après Lindley Johnson et Kelly Fast, la NASA a une longueur d’avance sur 2006 QQ23, car son équipe a eu le temps d’étudier ses déplacements et qu’elle est capable de les prédire jusqu’en 2200. Nous pouvons donc dormir sur nos deux oreilles.

De plus, l’agence a indiqué que les impacts avec les astéroïdes étaient assez rares et qu’ils ne se produisaient qu’environ une fois tous les deux ou trois siècles. En dépit de cela, elle se veut prévoyante étant donné qu’une collision avec un astéroïde pourrait détruire une grande partie de notre planète.

Pour l’heure, estimons-nous chanceux, car 2006 QQ23 ne risque pas de nous causer du tort.

Mots-clés astéroïdesespace