Un troisième trimestre très profitable chez Samsung, porté par la vente de ses flagships

Samsung a explosé les chiffres de ventes pour la période juillet-septembre de cette année. D’après les rapports financiers récemment publiés, la marque a engrangé un peu moins de 67 000 milliards de wons de revenus, soit environ 59 milliards de dollars, pour un bénéfice de 11 milliards de dollars.

Ce record se produit au lendemain du décès de l’ancienne tête dirigeante de Samsung. L’une des principales raisons est notamment une bonne vente des smartphones vedettes de la marque, pour ne citer que le Galaxy Z Fold 2. Mais il y a également les bons résultats obtenus par sa filière « puces de stockage » et l’absence de concurrence notable sur la période.

Crédits Samsung

Le constructeur sud-coréen, conscient du fait que ce record est en partie le fruit d’un concours de circonstances espère ne pas trop s’éloigner de cette dynamique, prévoyant tirer profit du recul de Huawei sur le marché des smartphones.

Néanmoins, Samsung considère inévitable un recul des chiffres pour le dernier trimestre 2020.

En dépit du COVID-19, la reprise économique s’est révélée bénéfique pour Samsung

La façon dont les rouages de l’économie se sont progressivement à tourner a donc permis au géant coréen d’atteindre ce nouveau record pour les revenus du troisième trimestre.

En cause, la hausse très marquée des ventes de smartphones, notamment pour les produits phares du moment : le Galaxy Z Fold 2, le Galaxy Z Flip 5G, et le Galaxy Note 20 Line.

Mais il faut également tenir compte de la commande massive de Huawei pour les puces de stockage d’avant l’échéance du 15 septembre. Rappelons que les fournisseurs de la marque chinoise ont dû couper les ponts par peur de représailles, dans une situation tendue entre les États-Unis et la Chine.

Des prévisions beaucoup moins optimistes pour le dernier trimestre 2020

D’après les déclarations de Samsung, « (…) la réouverture des points stratégiques de l’économie a permis une augmentation significative dans la demande des consommateurs ». Cependant, le constructeur annonce déjà que le prochain trimestre pourrait se révéler plus rude.

En effet, la hausse massive des ventes de la marque coréenne est aussi due au décalage du lancement annuel chez Apple, reporté à ce mois d’octobre. Et la marque à la pomme, l’un des principaux concurrents de Samsung devrait reprendre du poil de la bête ce trimestre-ci.

Ceci étant, les circonstances malheureuses que Huawei vit actuellement sera certainement profitable à qui saura saisir l’occasion. Et cela peut jouer en faveur de Samsung s’il s’y prend bien.  Comme quoi le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Mots-clés samsung