Un trou noir dévore une étoile de l’intérieur

En 2017, les astronomes ont repéré une supernova grâce à l’onde de choc qu’elle a émise. Après analyse des données de VT J121001+495647 récoltées via le télescope Very Large Array situé au Nouveau-Mexique, Dillon Dong, du California Institute of Technology (États-Unis), et son équipe ont fait une incroyable découverte.

Selon les astronomes, l’étoile en question est devenue une supernova après qu’un trou noir l’ait consumé de l’intérieur. C’est la première fois qu’un tel phénomène a été documenté. Les détails de cette découverte, parus récemment dans la revue Science, font d’ailleurs couler beaucoup d’encre dans la communauté des astronomes.

Une photo représentant un trou noir
Crédits Pixabay

Ces travaux ont permis à Dong et à ses collègues de prouver que, contre toute attente, ce genre de phénomène est en fait possible. Toutefois, certains astronomes restent sceptiques et remettent le bien-fondé de ces résultats en doute.

A lire aussi : Ce drôle de trou noir supermassif qui file à 177 000 km/h

Une supernova comme on n’en a jamais observé auparavant

Normalement, une supernova, l’explosion qui se produit à la fin de la vie de certains types d’étoiles ne résulte d’aucune interférence étrangère. Par contre, cette fois-ci, ce serait totalement différent. Selon Dong et son équipe, un trou noir aurait en effet rongé cette étoile massive de l’intérieur.

Au début, l’équipe explique que cet astre et l’élément qui l’a dévoré de l’intérieur constituaient un système binaire. Autrement dit, ils orbitaient l’un autour de l’autre. Mais au moment où le trou noir s’est un peu trop approché de l’étoile, elle l’aurait aspiré. Par la suite, l’étoile en question se serait fait ronger de l’intérieur pendant environ 3 siècles.

Plusieurs centaines d’années plus tard, le phénomène aurait fini par engendrer un spectacle hors du commun appelé « supernova déclenchée par fusion ».

A lire aussi : Et si Planet Nine était un mini trou noir ?

Certains astronomes ont encore du mal à y croire

Précisons que par manque de preuve, depuis toujours, la possibilité qu’un tel phénomène puisse se produire était juste théorique.

Mais suite à ces travaux, la donne a peut-être changé. En l’affaiblissant de l’intérieur, le trou noir a agi comme un parasite pour tuer lentement cette étoile massive. Selon les Dong et ses compères, c’est devenu flagrant lorsque cette supernova a explosé.

Cela étant, la communauté des astronomes est divisée sur le sujet. Ainsi, certains experts n’écartent pas la possibilité qu’il pût s’agir de l’explosion d’une étoile à neutrons. Mais jusqu’à preuve du contraire, les travaux de Dong et de son équipe montrent que les supernovas déclenchées par fusions sont bien réelles.