Un tweet de la Maison Blanche désigné comme manipulé par Twitter

La désinformation connaît de beaux jours sur les réseaux sociaux. A tel point que certains utilisateurs, voir médias, sont désormais experts dans la diffusion d’informations trompeuses. Un phénomène contre lequel tentent de lutter les différentes plates-formes, comme récemment Twitter. Le réseau social a décidé d’apposer un message informant les utilisateurs lorsqu’un tweet est considéré comme manipulé, faussant la réalité. Et comme nous l’explique The Guardian, c’est récemment la Maison-Blanche elle-même qui a été épinglée en pleine diffusion d’une fausse information.

Un tweet contenant une vidéo manipulant la réalité a été publié et retweeté par Donald Trump lui-même.

Crédits Pixabay

Un comble pour la communication d’un gouvernement aussi important que celui des États-Unis !

La Maison-Blanche épinglée par un tweet de désinformation

Comme nous l’explique The Guardian, c’est San Scavino, actuel directeur de la communication pour la Maison-Blanche (un comble) qui a publié une fausse vidéo sur son compte Twitter officiel. Une vidéo dans laquelle les propos tenus par Joe Biden, candidat à la primaire démocrate, font référence à Donald Trump, actuel président des USA. Un président qui aura retweeté le tweet incriminé sur son compte Twitter officiel – et non celui du POTUS, très peu utilisé.

Dans la vidéo, on entend Joe Biden dire “Excusez-moi, mais nous pouvons seulement réélire Donald Trump”. Mais en réalité, la phrase ne s’arrête pas là et se poursuit par “Excusez-moi, mais nous pouvons seulement réélire Donald Trump si nous nous perdons dans ces combats entre candidats (ndlr : entre candidats à la primaire démocrates). Il faut que la compagne soit positive, alors rejoignez-nous”. Un message tronqué qui prend un autre sens une fois complet. Il faut dire qu’on imaginait mal le potentiel futur adversaire de Trump inviter ses électeurs à réélire ce dernier !

Face à ce mensonge éhonté diffusé par la Maison-Blanche, Twitter a donc décidé de sévir et apposer, en bas du tweet, la mention “Manipulated Media” (littéralement “Média manipulé”). Un choix logique puisque la vidéo a été modifiée dans le but de lui offrir un sens tout autre que le réel.

Espérons donc que Twitter poursuive ses efforts dans ce sens, sans distinction entre les partis politiques.