Un village englouti italien est en train de refaire surface

En Italie, un petit village englouti par les eaux, il y a 71 ans, refait surface. En 1950, l’endroit avait été aménagé pour alimenter la centrale hydroélectrique de Glorenza. Le village de Curon était alors devenu un réservoir artificiel et avait fait place au lac Resia. Parfois, il arrive qu’un clocher d’une église émerge à la surface. En ce moment, des travaux de réparation ont dévoilé les restes qui avaient été submergés pendant des décennies.

Curon était un petit village composé de 163 maisons. Malgré les contestations de ses habitants, les autorités avaient tout de même décidé de construire un barrage et de fusionner les deux lacs se trouvant à proximité. Toute la population avait été déplacée, la plupart ont choisi de créer une nouvelle cité non loin de là, dont l’actuel Curon Ventosa.

Crédits Pixabay

L’apparition du clocher du lac est devenue une scène emblématique qui a inspiré un livre de Marco Balzano intitulé « Resto Qui », publié en 2008. Elle a également ressourcé les auteurs de la série Curon, produite par Netflix l’année dernière.

Les vestiges d’un village englouti

Une récente fuite dans l’un des réservoirs de la centrale a obligé les autorités à assécher le lac de façon temporaire, ce qui a révélé les ruines. Le drainage a permis aux habitants de voir les restes de Curon à l’œil nu.

Les photos partagées sur les médias sociaux montrent des marches, des caves et des murs près de la tour d’une église datant visiblement du 14e siècle.

« Quelle étrange sensation que de marcher à travers les décombres de maisons ! »

Luisa Azzolini, une originaire de la région

Le lac a toujours été un lieu de promenade agréable, spécialement en été. Néanmoins, en ce moment, l’hiver permet aux visiteurs de marcher sur la surface gelée afin d’atteindre la cloche.

Le spectacle ne durera pas longtemps

Seul bémol : le spectacle ne sera que de courte durée. Quand les travaux seront terminés, Curon sera de nouveau immergé sous le lac. Les randonneurs se contenteront, dès lors, de la vue du clocher pendant l’été, mais pourront s’en rapprocher durant l’hiver, en traversant les eaux gelées.

Le lac Resia se trouve dans la région alpine, sur les frontières autrichienne et suisse. Avant l’aménagement, le village de Curon faisait encore partie de l’Autriche. La plupart de ses habitants ne parlaient pas italien. Ce serait pour cette raison qu’ils avaient eu du mal à s’opposer au projet de construction de la centrale hydroélectrique.