Un virus géant pour expliquer l’évolution des cellules ?

Les cellules eucaryotes sont les types de cellules à la base des êtres vivants végétaux et animaux. Elles diffèrent des virus ou des cellules de certains microbes, car elles possèdent un noyau, un élément essentiel qui va servir pour le stockage du matériel génétique.

En se basant sur les observations réalisées sur le Medusavirus, une variété géante de virus, Masaharu Takemura, virologue à l’Université de Tokyo, pense que l’on pourrait mieux comprendre l’origine des cellules eucaryotes. La formation et l’évolution qui ont fini par donner les cellules eucaryotes ne sont en effet pas encore claires.

Des cellules eucaryotes

Photo d’Arek Socha. Crédits Pixabay

Le virologue avance ainsi dans Science que la formation du noyau cellulaire chez les cellules eucaryotes pourrait avoir résulté d’une interaction ancienne avec des virus. Takemura, l’un des scientifiques qui ont découvert le Medusavirus, suggère alors que comprendre ce dernier pourrait nous aider à clarifier bien des choses quant à l’origine du noyau des cellules eucaryotes.

Le Medusavirus se sert de son hôte pour se reproduire

Le nom particulier de ce virus géant vient notamment de son apparence et de ce qu’il provoque chez ses proies. En effet, l’enveloppe du Medusavirus est recouverte de milliers de piques à têtes sphériques, rappelant la tête couverte de serpents de Méduse la gorgone.

Pour information, le Medusavirus et les autres membres du sous-groupe de virus géants recensés depuis quelques dizaines d’années possèdent un matériel génétique beaucoup plus volumineux que celui des virus normaux.

Comme tout virus, ce virus géant se sert du matériel génétique d’une cellule hôte pour se reproduire. Après avoir infecté sa proie, une amibe (Acanthamoeba castellanii) par exemple, le virus agit sur les autres amibes qui se trouvent à proximité pour former automatiquement une coque dure rappelant l’état de pétrification des victimes du personnage mythique grec. Au cours de ce processus, des gènes de l’amibe se fixent dans celui du virus et inversement.

À lire aussi : Ils font peur, mais les virus jouent aussi un rôle dans l’évolution

L’évolution des eucaryotes liée à la reproduction des virus ?

Takemura émet alors l’hypothèse d’un lien entre la présence d’un noyau chez les cellules eucaryotes et le procédé mis en place par ce type de virus pour se reproduire. En effet en entrant dans la cellule hôte, il se servira de la membrane cytoplasmique de cette dernière pour protéger le processus de reproduction de son matériel génétique.

Au fil du temps, la cellule hôte a peut-être dupliqué ce système pour protéger son propre ADN des attaques des virus, une forme de vie très ancienne, tout en le compactant autour des histones, avec en plus un potentiel transfert d’ADN dans les deux sens.

Par ailleurs, des ressemblances ont été observées sur bon nombre de leurs protéines, ainsi qu’entre la membrane des virus et la membrane du noyau des eucaryotes.

Pour Takemura, en évoluant, les eucaryotes se seraient servis de ce processus et ont fini par se doter d’un noyau. D’autres recherches doivent encore être fournies, mais le virologue estime que ce type de phénomène pourrait expliquer l’évolution des cellules et la formation d’un noyau.