Un volcan pour miner du Bitcoin

Le Salvador est devenu le premier pays à adopter le Bitcoin comme monnaie légale. La république centre-américaine envisage de miner la cryptomonnaie avec l’énergie des volcans.

Le Congrès salvadorien a pris une décision historique le 9 juin dernier en approuvant le bitcoin comme monnaie légale. Le projet de loi visant la légalisation de la cryptomonnaie a recueilli 62 voix favorables sur 84. « La présente loi a pour objet la régularisation du bitcoin comme monnaie à cours légal, sans restriction avec pouvoir libératoire, illimité dans toute transaction », peut-on lire dans le premier article du texte inédit. Le Salvador reste à ce jour le seul pays à avoir pris une telle initiative. Après ratification du texte, aucun créancier au Salvador ne pourra refuser le bitcoin comme option de paiement.

Une pièce de Bitcoin pour représenter la cryptomonnaie
Crédits Pixabay

Nayib Bukele, président du Salvador, annonce ainsi la mise en place d’infrastructures pour faciliter le minage du bitcoin. Rappelons que le minage de cryptomonnaies est un processus très énergivore comportant un risque pour l’environnement.

Miner avec une énergie peu coûteuse, propre et renouvelable

La GeoSV est une société d’État qui se spécialise dans la production d’électricité géothermique. Bukele a justement annoncé sur Twitter avoir sollicité son directeur général pour installer des sites de minage de bitcoins utilisant l’énergie géothermique. Le président salvadorien a fait valoir qu’il s’agit d’une alternative plus écologique se basant sur « une énergie très bon marché, 100 % propre, 100 % renouvelable, sans émissions » grâce aux volcans du pays.

« Nos ingénieurs m’ont informé qu’ils avaient creusé un nouveau puits qui permettra de créer un site de production d’électricité 100 % propre et avec zéro émission d’une capacité de 95 MW (…) Nous allons commencer à bâtir un pôle de minage de bitcoin tout autour », se réjouit ensuite le dirigeant salvadorien. Son fil de discussion est accompagné d’une vidéo d’un puissant jet de vapeur d’eau provenant d’un puits.

Le minage du bitcoin pose de véritables défis énergétiques, et le recours à l’énergie des volcans n’est pas une idée farfelue. La géothermie offre plusieurs techniques permettant d’exploiter l’énergie thermique de la terre pour la production électrique. Une centrale géothermique repose généralement sur un circuit d’eau chauffée de manière naturelle à très haute température. La vapeur qui s’en dégage sert ensuite à alimenter les turbines pour générer l’électricité.

Une dévalorisation du bitcoin qui n’inquiète pas

Cette annonce survient alors que la valeur du bitcoin continue de baisser. Le cours est descendu jusqu’à 31 000 dollars le mois dernier, ce qui représente à peine la moitié des chiffres affichés plus tôt cette année. Tesla est en partie responsable de cette baisse.

Le constructeur automobile a annulé sa décision de proposer le bitcoin comme option de paiement. Ce qui a eu pour effet de perturber le marché. Cependant, les initiatives salvadoriennes semblent rassurer et encourager les investisseurs. La cryptomonnaie est depuis remontée à environ 37 000 dollars.