Une « plante pénis » fleurit dans une université des Pays-Bas

Le 22 octobre 2021, un événement très rare s’est produit en Europe, aux Pays-Bas. En effet, les scientifiques d’une des universités du pays ont eu l’honneur de voir fleurir une « plante pénis ». Cette information fut relayée quelques jours plus tard par l’UPI, une agence de presse américaine fondée en 1907. Selon les experts, il ne s’agit que de la troisième fois que ce type de plante fleurit en Europe.

Capture Youtube de la Penis Plante

Une plante d’origine indonésienne

De son nom scientifique amorphophallus decus-silvae, la « plante pénis » doit son nom à la forme de sa floraison. Cette dernière ressemble étrangement à un phallus. Elle a des liens de parenté avec l’Amorphophallus titanium qui est également connu sous le nom de plante cadavérique. Les deux viennent s’ajouter à l’Amorphophallus gigas pour former un trio de plantes d’un même genre. Elles se retrouvent de manière naturelle dans les forêts humides et tropicales d’Indonésie.

Toutefois, l’Amorphophallus decus-silvae est la seule des trois qui ne pousse que sur l’île de Java. Sa floraison se fait en deux phases. La première est celle dite femelle. Elle voit le spadice se réchauffer avant d’émettre une forte odeur de chair en décomposition.

Cette émanation attire en masse les mouches et les pollinisateurs. La seconde phase, dite mâle, démarre à ce moment-là. La plante produit du pollen qui va recouvrir les mouches. Ces derniers vont par la suite assurer la pollinisation d’une autre amorphophallus decus-silvae.

L’Hortus Botanicus de l’université de Leiden à l’honneur

La « plante pénis » appartient à l’Hortus Botanicus de l’Université de Leiden. Elle a eu une floraison qui a duré près de deux jours. Par la suite, le pollen produit par ses fleurs mâles fut collecté. Ceci, parce qu’il n’y a qu’une seule Amorphophallus decus-silvae à l’Hortus.

Il faut dire que la dernière fois qu’une plante, de ce type, a fleuri à l’hortus remonte à très loin. Il faut repartir plus de vingt ans en arrière, en 1997 plus précisément, pour avoir la trace de ce type d’événement. C’est donc avec un grand enthousiasme que les autorités de l’université ont accueilli la nouvelle.

Ils ont d’ailleurs insisté sur le fait qu’il soit très rare de voir une plante originaire d’Indonésie de fleurir en Europe. Cela en raison de la grande différence qui existe entre les météos de ces deux parties de planète.

Avant de fleurir, la plante a été cultivée pendant six années par un bénévole du nom de Rudmer Postma. Son bourgeon repéré à la moitié du mois de septembre a très vite poussé au point d’atteindre une longueur de deux mètres. Sa fleur de son côté atteignit la taille d’un demi-mètre environ.

L’Hortus Botanicus est l’un des rares jardins botaniques à disposer d’un amorphophallus decus-silvae dans sa collection. Ce qui explique d’ailleurs pourquoi la floraison de cette plante est considérée comme un événement très rare.