Une adolescente de 14 ans tuée par l’explosion de son smartphone au Kazakhstan

Alua Asetkyzy Abzalbek, une adolescente de 14 ans, a trouvé la mort au Kazakhstan suite à l’explosion de son smartphone. La collégienne était couchée en train d’écouter de la musique alors que son téléphone se trouvait en charge. Elle a été retrouvée morte le lendemain, le visage brûlé.

D’après les rapports des autorités, l’accident se serait produit à Bastobe, une ville située au nord d’Almaty et donc dans le sud-est du Kazakhstan.

Crédits Pixabay

La victime, une adolescente âgée de seulement 14 ans, était couchée au moment des faits.

Tuée par l’explosion de son smartphone

Selon sa famille, cette dernière avait en effet pris l’habitude d’écouter de la musique sur son téléphone pour s’endormir. Dans ce cas précis, l’appareil était connecté à une prise secteur et il se trouvait donc en charge.

Les parents de l’adolescente ont retrouvé son corps le lendemain matin.

Alua Asetkyzy Abzalbek gisait dans son lit, inanimée, le visage brûlé, son téléphone  en flamme à ses côtés. Le rapport de police évoque un smartphone grièvement endommagé.

Après analyse, les experts médico-légaux ont rendu leur rapport, un rapport indiquant que l’adolescente a été tuée par l’explosion de son smartphone. Toute la lumière n’a pas encore été faite sur les conditions de l’accident, mais les experts pensent que le téléphone a été victime d’un échauffement important au niveau de la batterie, un échauffement suivi d’une explosion.

Un problème de chargeur ?

En raison de sa proximité avec le téléphone, l’adolescente aurait subi de graves blessures au niveau de la tête et elle aurait été tuée sur le coup.

Les enquêteurs n’ont pas divulgué la marque du téléphone. Ils n’ont pas non plus précisé si l’installation électrique de la maison de l’adolescente était aux normes, ou si le chargeur utilisé était officiel. Il faut en effet rappeler que les constructeurs recommandent aux usagers d’utiliser des chargeurs officiels spécialement conçus pour leur téléphone afin d’éviter ce type d’accidents.

En raison de leur prix souvent élevé, les consommateurs optent cependant parfois pour des accessoires proposés par d’autres marques. Si la plupart des accessoiristes du marché respectent les normes en matière de sécurité, ce n’est malheureusement pas le cas de toutes les entreprises.