Cette Allemande a dépensé 57 000 € pour avoir l’aspect d’une Africaine

Après avoir effectué des chirurgies pour obtenir des améliorations mammaires, qui l’ont amenée à un étonnant 32-S de tour de poitrine, en 2017, Martina Big, une femme blanche originaire d’Allemagne, a décidé d’utiliser des injections de bronzage controversées pour réaliser sa “transition” pour devenir une femme noire.

“Ma première intervention de modification corporelle a débuté au printemps 2012. J’ai subi une rhinoplastie, j’ai eu des jambes, des hanches et une taille plus petites, car je voulais créer une version extrême de Barbie. Dans le passé, c’était une Barbie blonde à la peau blanche mais maintenant c’est une Barbie exotique extrême”, a déclaré la modèle de 30 ans de Trèves, en Allemagne.

Martina Big

Des interventions coûteuses pour avoir la peau noire

En plus de changer la couleur de sa peau, Martina affirme que les injections de bronzage ont rendu ses yeux bruns et ses cheveux sombres et bouclés. Des interventions qui lui auraient coûté la bagatelle de 57 000 €.

“Quand j’ai commencé, je voulais juste avoir un peu de couleur de bronzage au soleil, comme la couleur des vacances. Le médecin a fait trois injections en janvier l’année dernière en 2017, mais non seulement ma couleur de peau a changé, ma couleur de sourcil a changé, ma couleur des yeux a changé, mes gros cheveux se sont assombris et maintenant vous pouvez voir qu’ils deviennent bouclés comme les cheveux des filles africaines”, dit-elle.

Martina Big devient Malaika Kubwa, une « vraie africaine »

Martina Big porte maintenant des vêtements africains traditionnels et apprend le swahili. Elle est récemment revenue d’un voyage au Kenya, où elle a rencontré ses fans et a appris la culture à laquelle elle veut tant appartenir.

Big a posté une vidéo de 6 minutes de la cérémonie qu’elle a intitulée « Mon baptême pour devenir une vraie femme africaine ». Dans la vidéo, Big est agenouillée dans une robe blanche pendant qu’un officiant (un homme africain) parle au-dessus d’elle. À un moment donné, il verse de l’eau en bouteille sur le visage de Big tandis qu’elle pleure sans raison.

Après le baptême, Big a reçu le nom Swahili de « Malaika Kubwa », qui se traduirait par « grand ange ». Big a depuis posté plusieurs photos sur Facebook où on la voit souriante aux côtés de Kenyans dans les villages où elle a voyagé.