Une Américaine a vendu sa virginité pour 2,5 millions d’euros

Giselle a dix-neuf ans et elle a choisi de mettre sa virginité en vente sur le site Cinderella Escorts. L’enchère a atteint les 2,5 millions d’euros. L’adolescente s’estime chanceuse. Elle ne s’attendait pas à obtenir autant d’argent et elle estime ainsi que l’opération est « un rêve devenu réalité ».

Giselle est originaire des États-Unis et elle est issue d’une famille modeste. Fermement décidée à s’en sortir et à pouvoir suivre ses études sans ruiner sa famille, la jeune fille a donc décidé d’offrir sa virginité au plus offrant.

Giselle

Elle n’est évidemment pas la première à le faire. En réalité, des dizaines de femmes en ont fait autant ces dernières années.

2,5 millions d’euros sur la table

Aleexandra Kefren a effectivement été parmi les premières à faire appel aux services de Cinderella Escort en mars dernier et son exemple a inspiré de nombreuses autres femmes à en faire autant.

Récemment, deux étudiantes originaires des Pays-Bas ont ainsi organisé une vente similaire. Leur initiative n’était d’ailleurs pas passée inaperçue et nous avions même eu l’occasion d’en parler plus en détail dans cet article.

Ces ventes ne font évidemment pas l’unanimité et de nombreuses personnes reprochent ainsi à Cinderella Escort de chercher à faire de l’argent avec le malheur des uns et des autres. L’entreprise touche en effet une commission de 20 % pour chaque transaction et ces opérations lui rapportent par conséquent beaucoup d’argent chaque année.

Giselle ne voit pas le mal pour sa part, et elle estime même que le fait de vendre sa virginité est une forme d’émancipation. Elle se dit  aussi choquée par les gens s’opposant à ce qu’une femme puisse vendre sa virginité.

Pour elle, chaque femme devrait en effet pouvoir disposer de son corps comme elle l’entend, sans craindre de quelconques critiques. Elle estime également que ces ventes ont un impact positif sur notre société en faisant fi de tous les tabous entourant la virginité des femmes.

Cinderella Escorts accusé de profiter de la détresse des étudiantes

Si la vente n’a pas été très médiatisée, elle a tout de même attiré de nombreux enchérisseurs. D’après le communiqué publié, l’opération aurait été remportée par un homme d’affaires originaire d’Abu Dhabi, mais un acteur hollywoodien aurait également participé à la vente, de même pour un politicien russe.

L’identité des enchérisseurs n’a évidemment pas été dévoilée.

Cinderella Escorts a fait savoir que l’entreprise s’occupera d’organiser la rencontre. Elle a ainsi réservé une chambre d’hôtel dans une ville allemande et elle enverra un garde sur place pour accompagner Gisèle.

Cette dernière aura en outre la possibilité de s’entretenir avec l’homme avant le rendez-vous et elle pourra décider à tout moment d’annuler la vente.

Concernant les deux étudiantes évoquées plus haut, il faut noter que la mère d’une de ces filles a mis un terme à la vente. Elle accuse en outre le site de pratiques douteuses et elle estime ainsi que ce dernier a profité de la fragilité psychologique de la fille pour tenter de se faire de l’argent.

Jan Zakobielski, l’homme derrière Cinderella Escorts, ne comprend pas les attaques formulées à son encontre. Pour lui, l’étudiante savait parfaitement ce qu’elle était en train de faire et il accuse ainsi sa mère de tenir des propos diffamants.

Crédits Photo

Mots-clés insoliteweb