Une association de développeurs dénonce le recours au crunch pour boucler Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077 a récemment annoncé un retard sur sa date de sortie initiale. Et selon certaines rumeurs (à prendre avec des pincettes), la faible puissance de la XBox One serait l’une des raisons de ce délai supplémentaire. CD Projekt doit donc faire face à l’impatience des fans qui attendent le titre depuis son annonce et n’obtiennent des informations, images, qu’au compte-gouttes. Il faut dire que Cyberpunk 2077 promet énormément au niveau de son scénario aux multiples ramifications, son gameplay dynamique et son univers futuriste intriguant. Pour compléter un tel projet, le studio polonais a donc dû avoir recours au crunch.

Un crunch qui pousse les employés à faire des heures supplémentaires souvent épuisantes physiquement et psychologiquement pour boucler un jeu à temps.

Et ce crunch, une association de développeurs le dénonce aujourd’hui.

L’IGDA s’en prend au studio polonais pour sa gestion du crunch

C’est dernièrement qu’Adam Kicinski, PDG de CD Projekt, expliquait que Cyberpunk 2077 devrait avoir recours au crunch pour être terminé à temps.

Un crunch décrit comme intense et aujourd’hui dénoncé par l’IGDA – pour l’International Game Developers Association, fondée en 1994 dans le but de protéger les développeurs.

C’est au micro de de Game Daily que l’association a dénoncé la situation. Une situation également connue par les équipes de Doom Eternal et pointée du doigt dans le passé chez Rockstar pour Red Dead Redemption II ou Epic Games avec Fortnite.

Un studio avec un succès tel que celui de CD Projekt devrait avoir les moyens d’assumer un développement plus long pour réduire les périodes de crunch. Bien qu’ils aient annoncé que cette pratique n’est pas obligatoire, il existe une forme de pression très forte avec des injonctions à bosser le soir et les weekends […] L’équilibre entre la vie personnelle et le travail est primordial pour la santé mentale des développeurs et les studios doivent prendre en compte ce dernier lorsqu’un jeu est repoussé.

Car même si chez beaucoup de studios, le crunch est annoncé comme facultatif, beaucoup d’associations évoquent une pression implicite pour pousser les employés à travailler plus sous peine d’être mal vus par les supérieurs et collègues. CD Projekt fait donc face à une grogne de la part des développeurs.