Une astuce pour pousser les gens à se dévoiler selon un ancien agent du FBI

Joe Navarro est un ancien agent du FBI qui a pris sa retraite après avoir passé 25 ans d’exercice. Bien qu’il ait déjà écrit 13 livres, il continue de partager son expérience de différentes manières. Il a montré une astuce pour donner à une personne le sentiment de pouvoir s’exprimer librement. Selon lui, l’attention est la clé d’une conversation productive.

L’ancien agent du FBI a partagé sa technique dans un article qu’il a écrit sur le site CNBC Make It. Il s’en servait essentiellement pour se renseigner auprès de ses sources ou pour collaborer avec d’autres agences. Toutefois, elle est aussi applicable au quotidien, que ce soit durant une conversation importante ou une simple discussion.

Un microphone sur fond bleu
Image par IO-Images de Pixabay – image recadrée

Joe Navarro a étudié les comportements humains non verbaux durant près de 45 ans. Au cours de ses recherches, il a remarqué que la technique « adhérer et ajouter » est l’une des plus efficaces.

A lire aussi : 5 traits de caractère qui font de vous une personne extraordinaire… selon un agent du FBI

Une astuce pour mettre les gens à l’aise

Au cours d’une conversation, les réponses habituelles sont « oui », « euh », « hein » ou quelques hochements de tête. Pourtant, ces réactions ne seraient pas les plus pertinentes, bien qu’un signe affirmatif de la tête peut parfois être efficace.

En fait, il vaut mieux « adhérer et ajouter » quelque chose. Concrètement, si l’interlocuteur nous dit « Ce jeu est nul », une réponse possible serait « C’est bien vrai », auquel on ajouterait « et le graphisme en est la principale raison ». Avec cette simple affirmation, la personne en face saura qu’on l’écoute et qu’on la comprend.

A lire aussi : Le FBI a utilisé des photos provocantes de ses agents pour débusquer des prédateurs sexuels

L’expression d’un désaccord témoigne de la sincérité et de l’authenticité

Quand on a un avis opposé à celui de son interlocuteur, l’exprimer est important. Par conséquent, voici une façon de le faire qui ne vexera pas l’autre.

Tout comme précédemment, il est essentiel d’être d’accord pour ensuite y ajouter quelque chose. Ce n’est qu’après que l’on est censé exprimer ses propres réflexions sur le sujet. Autrement dit, on peut être à l’écoute d’une personne sans pour autant être de son avis. D’ailleurs, affirmer sa propre opinion est un signe de sincérité et d’authenticité.

Cependant, il faudra faire attention à ne pas constamment s’opposer aux gens ou à les corriger. Un tel comportement les mettrait mal à l’aise, ce qui empêcherait une discussion fructueuse.