Une bactérie mortelle est présente dans un spray de Walmart

Entre mars et juillet 2021, quatre Américains ont contracté la mélioïdose et deux en sont morts. La mélioïdose est une infection causée par la bactérie Burkholderia pseudomallei. Le microbe se développe surtout sous les tropiques. La maladie est endémique en Asie du Sud-Est et au nord de l’Australie. Cela dit, aucune des personnes infectées n’a récemment quitté les États-Unis. Les Centers of Disease Control and Prevention (CDC) ont alors mené une enquête de santé publique sur la maladie.

Le flacon spray infecté de Walmart

Au cours de l’enquête, les CDC ont analysé des échantillons liés aux patients : sang, sol, eau, ainsi que produits de consommation venant de leur demeure ou des alentours. En octobre 2021, ils ont confirmé la présence de Burkholderia pseudomallei dans un pulvérisateur d’aromathérapie de l’un des patients.

Les CDC procèdent actuellement à des tests pour déterminer si les autres malades ont utilisé ce produit ou un autre similaire. Le produit concerné est le « Better Homes & Gardens Lavender & Chamomile Essential Oil Infused Aromatherapy Room Spray with Gemstones »

Des mesures de précaution pour limiter la contamination

Le site Internet de Walmart et 55 de ses boutiques ont commercialisé le parfum contaminé entre le mois de février et le 21 octobre. Si un seul des parfums a été confirmé comme étant contaminé, la société n’a rappelé que les six parfums de la gamme de produits. En tout, elle a rappelé 4 000 bouteilles de la gamme

Les CDC ont alors donné des consignes aux clients afin de remettre les produits concernés à Walmart. Ils doivent cesser immédiatement de les utiliser et limiter le plus possible la manipulation des flacons. Puis, les consommateurs doivent placer les bouteilles dans des sacs transparents à fermeture éclair pour ensuite les emballer dans une petite boîte en carton. Ils ne leur restent plus qu’à remettre les boîtes à une boutique Walmart.

Enfin, tous les linges ayant été exposés au spray doivent être lavés, puis séchés dans un sèche-linge chaud. Les clients doivent également essuyer les surfaces qui y ont été exposées avec un désinfectant non dilué. Le but est de limiter les risques d’être infecté par la maladie.

Les symptômes de la mélioïdose 

De nombreuses personnes ont déjà utilisé le spray. Par conséquent, il est important de connaître les symptômes de la mélioïdose. La toux, l’essoufflement, la fatigue, la nausée, les vomissements, la fièvre intermittente et l’éruption cutanée sur le tronc, l’abdomen et le visage font partie des symptômes observés chez les quatre patients.

Les CDC encouragent les personnes qui présentent les symptômes de la maladie à consulter un médecin le plus rapidement possible. S’ils se sont servis du produit durant les trois dernières semaines, ils doivent mentionner leur exposition. Par ailleurs, il se peut que certaines personnes aient utilisé le pulvérisateur au cours de la semaine sans présenter de symptômes. Dans ces cas-là, les docteurs peuvent prescrire des antibiotiques pour prévenir une infection.