Une baleine à bosse a été retrouvée dans la jungle brésilienne et personne ne sait comment elle est arrivée là

La jungle amazonienne est réputée pour la richesse de la biodiversité qu’elle recense, sauf que cette fois, c’est une baleine à bosse qui a été retrouvée morte dans la forêt de mangroves de l’île de Marajo, à l’embouchure du fleuve Amazone.

Les scientifiques qui ont retrouvé la dépouille de ce jeune cétacé continuent d’enquêter sur les tenants et les aboutissants de cette découverte assez peu commune, notamment sur ce qui l’a amenée à cet endroit.

Une baleine à bosse a été retrouvée dans la jungle brésilienne et personne ne sait comment elle est arrivée là

Crédits pixabay.com

L’aspect bizarre de la localisation de la dépouille mis à part, les scientifiques s’interrogent également sur la raison pour laquelle une baleine à bosse s’est retrouvée sur la partie nord des côtes brésiliennes, et ce au mois de février, une période et une zone qui ne coïncident pas avec les habitudes de cette espèce.

Un baleineau de 8 m de long dans la forêt amazonienne

Il est assez inhabituel pour les biologistes de l’île de Marajo de rencontrer une baleine dans leur forêt, de plus, à plus de quinze mètres du rivage.

Les causes de sa mort ne sont pas encore connues, mais les scientifiques pensent qu’elle est morte en mer et que ce seraient les marées, assez fortes ces temps-ci, qui sont responsables de l’arrivée de cette baleine à bosse dans une zone forestière, un environnement bien éloigné de son habitat naturel.

Selon le Daily Mail, ce sera le squelette de l’animal qui fera l’objet de recherches au niveau du Musée d’histoire naturelle Goeldi de Belem, car la dépouille, au vu de sa taille et de son poids sera impossible à déplacer.

Cette baleine se serait-elle perdue ?

En cette période de l’année, les baleines ne devraient pas se trouver dans cette zone. La période entre août en novembre étant la plus propice pour voir ces mammifères marins dans la région de Bahia, dans le nord-est du Brésil, après quoi elles vont migrer vers l’Antarctique.

Les scientifiques de Bicha d’Agua, une équipe locale qui œuvre pour la conservation de la nature, pensent donc que cette jeune baleine, âgée d’environ un an, faisait partie d’un groupe et s’est retrouvé séparé de sa mère, ce qui l’a désorienté et a conduit à sa perte.

Mots-clés insolite