Une base militaire secrète révélée par Google Earth ?

Les découvertes faites par Google Earth ne cesseront décidément pas de nous étonner. Grâce aux images enregistrées par les satellites de ce service, nous pouvons visualiser différentes parties du globe avec une précision surprenante. Il semblerait que Google Earth ait révélé aux grands jours l’existence d’une base militaire secrète chinoise dans le désert de Gobi.

Cette base militaire serait, d’après la chaîne de conspiration YouTube controversée « thirdphaseofmoon, » la Zone 51 des Chinois. Une base secrète dont l’existence a été tardivement révélée par le gouvernement américain.

Base militaire Google Maps

Les caméras de Google Earth auraient cette fois-ci filmé son équivalent chinois dans une zone située entre le nord est de La Chine et la Mongolie.

Les adeptes de la théorie du complot s’en donnent à cœur joie

En se basant sur des images capturées par Google Maps, des YouTubeurs adeptes des théories du complot affirment avoir trouvé une base militaire secrète dans le désert de Gobi. Celle-ci aurait été capturée en image par les caméras de Google Maps qui ont montré une formation circulaire de bâtiments dans une zone reculée située dans le nord est du territoire chinois.

D’après eux, cette base servirait de piste d’atterrissage pour les extraterrestres. Pour en avoir le cœur net, Fox News a interrogé l’ambassade de Chine à Washington. Pour l’instant, l’ambassade n’a bien entendu fait aucun commentaire.

Les spéculations vont bon train

Le fait que l’ambassade de Chine n’ait fait aucune déclaration concernant cette soi-disant base militaire secrète a engendré encore plus de spéculations parmi les internautes. La chaîne « thirdphaseofmoon » a indiqué qu’elle pensait qu’il s’agirait de la « Zone 51 de la Chine. »

Les commentateurs de la vidéo ont, quant à eux, déclaré que la zone ressemblait à une «  énorme aire d’atterrissage pour un vaisseau. » D’autres ont affirmé qu’elle servait surement de zone d’atterrissage pour les avions de reconnaissance et leurs équipements de ciblage. Ce n’est pas la première fois que ce lieu suscite autant de spéculations.

En 2011, certains ont affirmé que la zone était utilisée pour calibrer les satellites d’espionnage chinois. Le mystère concernant cet endroit restera entier jusqu’à ce que le gouvernement chinois se décide à parler mais les chances pour que cela arrive sont faibles.

Mots-clés googlegoogle earth