Une boule de marijuana est restée coincée dans le nez de cet homme 18 ans durant

Pour ce qui est des histoires insolites à propos de mésaventures liées à la drogue, on peut dire que l’histoire de ce prisonnier australien est des plus originales. Il a en effet gardé dans le nez, une boule de marijuana, et ce durant 18 ans, depuis son incarcération à l’âge de 30 ans.

Céder à certains petits plaisirs de la vie peut conduire les gens à échafauder les plans les plus bizarres pour assouvir leurs envies. C’est justement le cas de cet homme, qui pour passer les contrôles de sécurité lors de son incarcération, a eu l’idée de cacher de la marijuana encapsulée dans l’une de ses narines.

Malheureusement pour lui, en essayant de retirer le précieux sésame de sa cachette, il n’est parvenu qu’à l’enfoncer un peu plus dans ses fosses nasales. Résultat,  deux décennies plus tard, c’est chez le médecin qu’on a découvert le pot aux roses.

La petite boule a fait bien des dégâts

Le prisonnier s’est plaint de maux de têtes, ce qui a conduit les médecins du service ORL de l’hôpital Westmead  à Sydney à effectuer un scanner pour voir d’où vient le souci. Ils ont ainsi mis en évidence la présence d’une masse grisâtre dans le conduit nasal du prisonnier.

Après lui avoir tiré les vers du nez, les médecins ont ainsi découvert qu’il avait la narine droite bouchée depuis plusieurs années. Une capsule de cannabis qui a été introduite dans l’orifice 18 ans plus tôt a fini par obturer la voie nasale et y causer des infections. Ce qui lui donne les fameux maux de tête dont il s’est plaint.

La capsule de cannabis était un cadeau de sa petite amie

Lors de son incarcération, il y a une vingtaine d’années de cela, la petite amie du prisonnier lui a donné cette capsule. Et pour pouvoir introduire la substance illicite dans la prison, il l’a caché dans son nez. Quand il a voulu la ressortir, il n’a fait que la pousser plus loin et au fil du temps, il pensait que la capsule était éliminée en passant par sa gorge.

Toutefois, la capsule est bien restée dans son nez et à mesure que les infections et le temps prenaient le relais, elle s’est calcifiée pour donner une espèce de boule mesurant près de 2 centimètres de long que les médecins appellent une rhinolithe.

Pour le bien du prisonnier les médecins l’ont extrait et on pense bien qu’ils n’ont pas rendu à son propriétaire le précieux millésime.

Mots-clés insolitemarijuana