Une carte interactive pour visualiser les effets du changement climatique sur les villes

Une équipe de scientifiques a mis au point une carte interactive qui simule les effets du changement climatique dans soixante ans. Le graphique intègre toutes les données issues des plus récentes études sur le réchauffement de la planète. Il montre un aperçu catastrophique de 540 zones urbaines nord-américaines en 2080. Celles-ci sont actuellement peuplées de 250 millions d’habitants.

La modélisation simule deux scénarios. L’un, plutôt dramatique, correspond au climat mondial dans le cas où le rythme actuel du réchauffement climatique se maintienne. L’autre, plus optimiste, montre un visuel du climat si le processus atteint son paroxysme en 2040 et commence à baisser.

Forêt

Un document expliquant la conception de la carte et donnant quelques informations sur les données utilisées a été publié dans la revue Nature Communications.

Des évaluations d’impact intuitives pour le public

Pour l’instant, seules les données sur les villes américaines sont précises, mais la projection offre également une vue du futur climat de la planète entière. La carte peut être consultée ici.

Le mérite de cette invention revient principalement à Matt Fitzpatrick, écologiste au Centre des sciences de l’environnement de l’Université du Maryland. Son objectif serait de faire participer directement le public à la recherche sur le changement climatique.

« Un défi majeur pour articuler les dimensions humaines du changement climatique consiste à traduire les prévisions climatiques globales en évaluations d’impact intuitives pour le public », ont écrit les chercheurs dans le rapport.

Les effets du changement climatique sur les systèmes agricoles et naturels

« Au-delà de l’évaluation de l’exposition et de la communication des aspects du changement climatique lui-même, la cartographie analogique du climat peut également expliquer comment le changement climatique pourrait avoir une incidence sur les systèmes agricoles et naturels dont dépendent les humains. »

La plateforme est facile à utiliser. Il suffit que l’utilisateur clique sur une position et le site lui montre une autre ville qui représente le climat en 2080.

La plateforme informe également sur le pourcentage de changement de température et les quantités de précipitations. À titre d’exemple, dans le pire scénario, la ville de New York aura une température extrêmement basse de 5 °C d’ici 2080 et 20% du territoire sera aride.