Une ceinture connectée pour réduire les douleurs des menstruations ?

L’Aika Black-T n’est pas un produit très conventionnel. Cette ceinture connectée a en effet été inventée dans l’optique de réduire les douleurs associées aux menstruations. Mieux, son constructeur promet des effets presque immédiats. L’appareil n’aurait en effet besoin que de dix secondes pour stopper la douleur. Trop beau pour être vrai ?

Le produit se présente sous la forme de deux coussins accrochés à une ceinture réglable. Grâce à cette particularité, l’appareil pourra s’adapter à toutes les morphologies et à toutes les tailles.

AIKA Black-T : image 1

Niveau design, la ceinture se rapproche beaucoup de ce que l’on trouve au rayon lingerie du Monoprix du coin.

Black-T : une ceinture pour réduire les douleurs des menstruations

Le constructeur ne détaille pas la technologie utilisée pour réduire la douleur des menstruations, mais il fait allusion sur la fiche du produit au FIR et donc aux infrarouges lointains.

Peu de gens le savent, mais ces infrarouges ont une origine parfaitement naturelle et ils sont ainsi émis par les étoiles des systèmes. Notamment par la nôtre. Contrairement aux ultraviolets, ils ne posent aucun problème pour la peau et ce sont d’ailleurs eau qui procurent cette douce sensation de chaleur lorsque nous exposons notre corps aux rayons du Soleil.

Les FIR sont en outre utilisés par la NASA depuis longtemps pour chauffer les équipements des astronautes. Le Japon, lui, a commencé à les exploiter sur des produits à destination des particuliers à la fin des années 70.

La magie des FIR

D’après la fiche du produit, ces infrarouges lointains auraient aussi des effets bénéfiques sur les douleurs liées aux menstruations et ils permettraient ainsi de réduire le PMS (syndrome prémenstruel) et la maladie inflammatoire pelvienne (PID). Au niveau du dosage, il est fait mention d’un intervalle situé entre 5 et 15 microns. À titre de comparaison, l’intensité des FIR émis par notre étoile oscille habituellement entre 8 et 14 microns. On est donc sur des valeurs équivalentes.

Bien sûr, le Black-T est lavable et il est donc possible d’enlever la housse pour la passer sous l’eau. En outre, l’appareil intègre un thermomètre et un système de minuteur pour permettre à l’utilisatrice de planifier ses sessions. Il est également capable de communiquer avec une application mobile et il peut ainsi être totalement piloté à partir d’un smartphone.

Reste la question du prix. À 89 $ pièce, le Black-T n’est pas donné et il coûte même un peu plus cher que le coussin chauffant du coin. Maintenant, il est aussi peut-être un peu plus efficace.

AIKA Black-T : image 3 AIKA Black-T : image 2