Une console portable à 35€, c’est possible avec Gamebuino

Plus besoin de vous ruiner pour vous amuser. Pas avec la Gamebuino en tout cas et c’est assez logique car cette petite console portable ne vous coûtera pas plus de 35€. Pas mal, mais le meilleur reste à venir car cette dernière a en plus la bonne idée de jouer la carte de l’ouverture. Autrement dit, n’importe qui va pouvoir développer des jeux et des applications sur la plateforme imaginée par son concepteur.

Et attention car cette bonne idée, on la doit à un frenchie et, plus précisément à un étudiant de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne. L’ENISE, pour ceux qui aiment les acronymes.

Gamebuino

Envie de faire sensation dans les soirées parisiennes ? La Gamebuino est faite pour vous !

Aurélien Rodot, c’est le nom de notre génie, s’est lancé dans ce projet un peu dingue en début d’année. A la base, son objectif consistait seulement à créer une petite console rétro facile à produire. Pour mener à bien l’opération, il a donc lancé une campagne de crowdfunding sur Indiegogo, dans l’espoir de collecter 3000€.

33.000€ récoltés en l’espace de quelques jours

Mais voilà, la Gamebuino a rencontré un véritable succès et notre étudiant a finalement récolté plus de 33.000€ pour lancer la production de sa console.

C’était en mars dernier. Depuis les choses ont bien évolué et la console est disponible dès à présent sur son site officiel. Le pack de base est proposé à 35€ et il regroupe la console, bien sûr, mais aussi un boitier et une carte micro SD contenant quelques jeux. En marge, Aurélien propose aussi d’autres coques colorées et des boutons supplémentaires. Chacun peut donc personnaliser sa console à sa guise.

Comme son nom le suggère assez bien, la Gamebuino s’appuie sur une solution de type Arduino. Sa configuration regroupe un CPU Atmega328 cadencé à 16 MHz, un écran monochrome offrant une résolution en 84×48, un haut-parleur et une batterie de 240 mAh. Côté connectique, on trouve un port micro USB, un port micro SD et une prise d’alimentation.

La console va droit à l’essentiel et il en va de même pour son ergonomie. Une croix directionnelle, trois boutons, on est finalement assez proche de ce que proposait la Game Boy de notre enfance et c’est peut-être aussi pour cette raison que la console a rencontré un aussi franc succès.

Je l’ai évoqué un peu plus haut mais Aurélien a eu la bonne idée de développer un SDK et il compte lancer prochainement une boutique regroupant des jeux, certes, mais aussi des applications. Si vous voulez en savoir plus, je vous renvoie vers cette page.

Mots-clés gamebuino