Une douzaine de météorites est actuellement aux enchères chez Christie’s, tentez votre chance

Lors des ventes aux enchères qu’elle organise, comme vous le savez, la maison Christie’s propose divers objets, aussi particuliers les uns que les autres. Pour cette fois, dans le cadre de son événement en ligne baptisé  « Deep Impact: Martian, Lunar and Other Rare Meteorites », qui se tiendra jusqu’au 23 février 2021, Christie’s vend… des météorites.

Une large palette d’articles dont les prix varient de quelques centaines à plusieurs milliers de dollars sera ainsi proposée. Pour information, la Meteoritical Society, une firme spécialisée dans l’analyse d’objets venant de l’espace, s’est chargée d’inspecter chaque article. Vous n’aurez donc pas à vous en faire par rapport à leur authenticité.

Photo de Hans Braxmeier. Crédits Pixabay

Parmi les météorites qui font partie de cette vente, certaines sortent vraiment du lot. À titre d’exemple, nous pouvons énumérer la météorite que la Meteoritical Society a nommée NWA 13737.

Une large gamme de météorites mise aux enchères

Les météorites qui sont proposées à la vente sont constituées de métal, de roche ou bien par ces deux matières, les pallasites. En toute logique, le prix de chaque article dépendra de la dimension de l’objet, de sa forme, mais également de son histoire. Et c’est James Hyslop, chef du département des sciences et d’histoire naturelle de Christie’s, qui s’est chargé de vérifier tout cela.

Parmi les objets qui sont proposés dans le cadre de cet événement, il y a par exemple des météorites provenant d’un astéroïde, de Mars ou encore de la Lune. Hyslop a précisé qu’auprès des collectionneurs, les météorites lunaires sont les plus prisées.

Ainsi « Deep Impact: Martian, Lunar and Other Rare Meteorites » compte une bonne douzaine de météorites mises aux enchères, à l’exemple de  la météorite Sikhote-Aline (une météorite constituée de fer) ou la météorite Imilac (une météorite pallasite).

Parmi les météorites proposées, certaines se démarquent vraiment

NWA 13737, qui se trouve être une chondrite H5, fut découverte dans le désert du Sahara. Faisant 127 x 271 x 119 mm et pesant 7,160 kg, cette pierre de l’espace vaut entre 50 000 et 80 000 $. Comme l’ont souligné les spécialistes, son apparence montre que son passage dans notre atmosphère a laissé peu de traces. Ce qui en fait une pièce exceptionnelle.

Hormis NWA 13737, une autre météorite, de forme trapézoïdale, retrouvée dans le désert du Mali, fait aussi beaucoup parler d’elle. Faisant 40 cm de long, pour un poids de 2 kg, cette dernière pourrait se vendre à 350 000 $.

Vous avez jusqu’au 23 février pour participer à cette vente aux enchères organisée en ligne par Christie’s. Qui sait, avec un peu de chance, vous mettrez peut-être la main sur une pièce d’exception.

Mots-clés météorites