Une enseignante a été suspendue à cause d’un selfie

Lydia Ferguson est mère de trois enfants et elle enseigne depuis plusieurs années dans une école secondaire au Royaume-Uni. Elle a récemment été suspendue après avoir partagé un selfie sur Facebook, un selfie jugé trop provocant par l’administration. Face à la situation, ses propres élèves ont décidé de se mobilité afin de défendre leur enseignante.

Lydia a une trentaine d’années et elle est présente sur plusieurs plateformes sociales. Elle a notamment un compte Facebook où elle publie ses pensées et ses photos.

Selfie Facebook

Cette enseignante britannique a été suspendue à cause d’un simple selfie.

Cela inclut bien évidemment les selfies qu’elle prend de temps à autre.

Tout est parti d’un selfie publié sur son compte Facebook

Plus tôt dans l’année, Lydia a publié une photo d’elle où elle posait assise sur le rebord de son lit. Elle portait une tunique et des talons aiguilles, avec un sac en cuir dans la main. L’image laissait apparaître ses jambes et le bas de ses cuisses, mais elle n’avait strictement rien de vulgaire ou d’érotique.

Les gestionnaires de l’établissement où elle enseigne n’étaient visiblement pas de mon avis. Ils l’ont en effet convoquée après avoir pris connaissance de l’existence de cette photo. Plusieurs élèves étaient présents dans les environs et ils ont entendu les supérieurs hiérarchiques de l’enseignante l’accuser d’avoir une attitude “provocatrice” et “sulfureuse”.

Lydia a bien tenté de se défendre, en pure perte. Les gestionnaires ont immédiatement lancé une procédure disciplinaire et ils l’ont suspendue avant de la raccompagner vers la sortie, devant les élèves de l’établissement.

Elle a été suspendue par les gestionnaires de l’établissement

Extrêmement choqués, certains d’entre eux ont décidé de monter au créneau pour prendre la défense de leur professeur.

Pour eux, la photo publiée par l’enseignante n’avait rien de choquant, elle mettait simplement la plastique de la femme en valeur. Ils estiment donc la réaction de l’équipe administrative totalement disproportionnée et ils accusent même l’école de se montrer trop prude et trop conservatrice.

Afin de faire pression sur l’administration, ils ont donc lancé une pétition. Elle a récolté un peu plus de 250 signatures en l’espace de 24 heures. Plusieurs parents se sont d’ailleurs joints au mouvement. La photo de Lydia a elle aussi généré de vives réactions sur Facebook et elle totalise à l’heure actuelle plusieurs centaines de commentaires de soutien.

L’école a été contactée par plusieurs confrères, mais elle a refusé de commenter l’affaire. Pas pour le moment, en tout cas.

Selfie Facebook 2