Une entreprise achète des centrales électriques pour miner du Bitcoin

Le Bitcoin est un peu le nouvel eldorado. Si investir dans cette monnaie, ou les autres, comporte sa part de risque, les gains peuvent en effet être substantiels. Et certains sont prêts à tout pour en profiter, même à racheter des centrales électriques pour disposer de suffisamment de puissance pour leur ferme de minage. Explications.

Strongold Digital Mining est un holding établi en Pennsylvanie. La société a basé son activité sur l’extraction de Bitcoins.

Un Bitcoin devant l'écran d'un ordinateur
Photo de André François McKenzie sur Unsplash

Et pour atteindre un seul de rentabilité plus élevé, elle a donc acheté une centrale électrique située dans le comté de Venango, dans le même état.

A lire aussi : Pour Edward Snowden, bientôt une adoption en masse du Bitcoin, les retardataires auront tort

Une entreprise a acheté deux centrales électriques pour alimenter sa ferme de minage

La centrale en question a été achetée au cours de l’été 2021 par l’entreprise, après une levée de fonds de 105 millions de dollars. Elle a désormais un seul objectif, générer suffisamment d’électricité pour alimenter la ferme de minage de l’entreprise.

D’après les documents déposés auprès de la SEC, cette ferme de minage se compose de 1 800 ordinateurs montés spécialement pour extraire du Bitcoin… et la centrale électrique brûle pas moins de 600 000 tonnes de charbon par an dans cette optique.

Mais Stronghold Digital Mining ne compte pas en rester là. En août, la holding a acheté une seconde centrale électrique, basée cette fois à Panther Creek. Et d’après les informations de Coindesk, elle cherche désormais à acquérir une troisième centrale.

A lire aussi : Il perd 16 bitcoins et poursuit les parents de deux enfants

Une troisième centrale pour bientôt

Pourquoi de tels investissements ? La raison est assez simple. Pour exploiter du Bitcoin, il fait résoudre des équations mathématiques avancées, un processus permettant de maintenir la blockchain. Les mineurs reçoivent ainsi de la monnaie en échange de leur concours.

Sans surprise, la résolution de ces équations exige beaucoup de puissance de calcul. Un ordinateur seul ne suffit pas. Les entreprises spécialisées investissent donc des fortunes pour déployer des fermes de minage.

Mais lorsqu’elles le font, une autre variable vient compliquer un peu plus la situation : le coût énergétique. Alimenter ces fermes coûte cher. Et c’est pour cette raison que Stronghold Digital Mining a investi autant pour acheter ses propres centrales électriques.

Surtout que comme le précise Bloomberg, la Pennsylvanie accorde des crédits d’impôt aux entreprises qui brûlent les déchets de charbon.

Grâce à ces subventions, le coût d’un Bitcoin pour l’entreprise est donc inférieur à 3 000 $. Et on comprend évidemment ce qui la motive.

Mots-clés bitcoin