Une étrange créature marine s’est échouée sur une plage britannique

Depuis quelques temps, on voit beaucoup d’images de créatures mystérieuses échouées sur les plages circuler sur les réseaux sociaux. Plus tôt dans le mois, une étrange espèce de baleine a été retrouvée aux Philippines. Plus récemment, Beth Jannetta, une dame âgée de 41 ans, a été choquée lorsqu’elle a trouvé la carcasse en putréfaction d’une créature non identifiée de deux mètres de long sur le sable. L’animal était pourvu d’une longue tête, d’une mâchoire géante et d’une queue élancée.

La trouvaille a eu lieu à la plage de Rhossili, à Gower, en Grande-Bretagne. Beth Jannetta a pris des photos de la bête qu’elle a ensuite publiées et envoyées aux experts marins. Ces derniers, déconcertés, n’ont pas encore pu déterminer la nature exacte de l’animal marin. Certains croient que c’est un crocodile, d’autres pensent qu’il s’agit d’une espèce de baleine.

OceanCleanup

Les experts marins estiment pour leur part qu’il s’agit peut-être d’une espèce de baleine, de dauphin ou de marsouin.

Des caractéristiques d’un cétacé

« Je courais avec mes chiens quand je suis tombé dessus. Cela ressemblait à un cétacé bien pourri », a raconté Mme Jannetta. « Ce serait très intéressant de savoir de quelle espèce il s’agit », a-t-elle poursuivi.

Dr Dan Forman, de l’Université de Swansea, expert en biosciences, tend à confirmer cette hypothèse. « Quand vous regardez la première fois, vous pouvez penser que c’est un crocodile, mais ce n’est certainement pas le cas. Il y a un gros renflement sur la base du crâne qui est caractéristique d’un cétacé », a avancé le scientifique.

Une grappe à cette période de l’année

Le Dr Forman a ajouté que « c’est la mâchoire qui suggère que c’est peut-être une baleine de cétacés ou un dauphin. »

« Nous recevons une quantité raisonnable de baleines et de dauphins, beaucoup qui sont morts et décomposés dans des endroits comme Pendine et Rhossili », a-t-il souligné. « Si on se réfère aux données sur les carcasses échouées, il semble y avoir une grappe à cette période de l’année vers juin et juillet. »

Mark Hipkin est un garde de la zone du National Trust. Il a été chargé de recueillir le corps. Il a dit qu’il pensait que c’était un marsouin. « Nous avons régulièrement des marsouins, des dauphins, des phoques et parfois des moutons », a-t-il précisé.