Une étudiante a été électrocutée en faisant tomber un smartphone en charge dans son bain

C’est une bien triste nouvelle que nous apprenons là. Kseniya, une jeune fille de 12 ans originaire de Moscou a perdu la vie après avoir été électrocutée en faisant tomber son smartphone dans son bain. D’après le rapport de la police, l’adolescente est morte sur le coup. C’est en revenant d’un match de basket que la tragédie a eu lieu.

Selon sa mère, Kseniya revenait d’un match de l’école et est directement allée prendre une douche dans la salle de bain. D’après les enquêteurs, la jeune fille avait écouté de la musique sur son smartphone avant que celui-ci ne se décharge complètement. C’est donc tout naturellement qu’elle a décidé de le charger.

Accident Baignoire

Malheureusement pour elle, pendant que son téléphone était en train de charger, celui-ci est tombé dans son bain, ce qui a provoqué l’électrocution de l’adolescente.

La tête sous l’eau

Interrogée par la police, la mère de la jeune fille a indiqué qu’elle se trouvait dans la cuisine quand l’accident est survenu. Inquiétée par le fait de ne pas entendre sa fille, elle s’est précipitée vers la salle de bain pour savoir ce qui se passait.

Arrivée sur place, il était déjà trop tard. D’après elle, sa fille était déjà morte et sa tête était plongée sous l’eau. Avant d’appeler la police, la mère de Kseniya a tenté de la réanimer, mais en vain. Les secours sont arrivés quelques minutes plus tard pour constater la mort de l’adolescente.

Un cas qui n’est pas isolé

Ksenyia était fille unique. Ses proches et ses amis ont été très choqués par cette mort soudaine. Les parents de la jeune fille espèrent que ce qui lui est arrivé servira de leçon aux utilisateurs de smartphone.

Ksenyia n’est pas la première à avoir perdu la vie dans les mêmes conditions. Le 8 janvier 2018, une jeune Française de 21 ans, enceinte de huit mois et demi, est décédée dans son bain après avoir été électrocutée par son smartphone.

Ce genre d’incidents devrait nous ouvrir les yeux sur la façon dont nous utilisons nos téléphones et nous pousser à être plus prudents. De simples précautions suffisent pour éviter le pire.