Une femme a été brûlée au second degré après s’être endormie sur son iPhone 7

L’iPhone 7 n’explose peut-être pas, mais il a visiblement tendance à chauffer lorsqu’il se trouve en charge. Preuve en est, une femme a été brûlée au second degré après s’être endormie sur son téléphone.

Melanie Tan Pelaez, c’est le nom de cette femme, habite en Australie et elle a pris l’habitude de regarder des vidéos sur son smartphone avant de se coucher. Le mois dernier, son iPhone 7 était presque à plat alors elle l’a branché sur la prise secteur située à côté de son lit pour lui donner un petit coup de fouet.

Brûlure iPhone 7

Melanie aurait mieux faire de ne pas s’endormir sur son iPhone 7.

Le sommeil lui est tombé dessus d’un coup et elle s’est rapidement endormie.

Melanie s’est endormie sur son iPhone 7

Le lendemain, en ouvrant les yeux, elle a tout de suite réalisé que quelque chose n’allait pas. Elle sentait comme des aiguilles lui piquer le bras. Melanie s’est donc levée et elle s’est dirigée tout de suite vers la salle de bain pour l’examiner. La zone douloureuse était très rouge.

Enceinte de quelques semaines, Melanie n’a pas souhaité prendre le moindre risque et elle s’est immédiatement rendue à l’hôpital le plus proche de son domicile.

Les médecins l’ont rapidement prise en charge et ils lui ont alors appris qu’elle avait été victime d’une brûlure au second degré causée par un objet étranger.

Ils n’ont pas été en mesure de l’identifier, mais la jeune femme n’a pas tardé à faire le rapprochement avec son iPhone 7. Les marques laissées sur son bras rappelaient effectivement les lignes de son téléphone et le câble du chargeur. Un brin agacée, elle s’est tout de suite rendue dans une boutique de la marque afin de montrer son téléphone à un technicien. Ce dernier lui a alors dit que le téléphone ne présentait aucune trace de chauffe particulière.

Loin de se laisser démonter, Melanie a demandé à parler au directeur. Après l’avoir longuement écouté, ce dernier a décidé d’envoyer le téléphone en Californie pour des tests plus poussés.

Bilan de l’opération : une brûlure au deuxième degré sur tout le bras

La firme n’a pas encore pris contact avec la jeune femme. Par dépit, Melanie a donc raconté son histoire sur Facebook et son message a rencontré un franc succès dans les heures qui ont suivi sa publication.

Elle lui a valu d’être contactée par un média australien, pour une interview. Durant l’échange, la jeune femme a indiqué qu’elle était retournée deux fois aux urgences depuis l’incident et qu’elle avait aussi du rencontrer un chirurgien plastique pour essayer d’atténuer la cicatrice présente sur son bras.

Apple lui aurait proposé de remplacer son téléphone, mais elle a refusé. Elle ne fait effectivement plus confiance à la marque et elle n’exclue pas non plus de porter plainte dans un avenir proche.

Cette nouvelle devrait ravir tous ceux qui ne portent pas la marque dans leur cœur, mais il est important de préciser que tous les téléphones présentent les mêmes risques, et ce quelle que soit leur marque. Cet incident aurait très bien pu se produire avec un smartphone produit par un concurrent.

Mots-clés appleiphone 7