Une femme accusée d’avoir volé des corps cryogénisés

En Russie, la police a interrompu le vol de plusieurs corps humains conservés par cryogénie. Une femme, Valeria Udalova, PDG d’une société russe de cryogénie, serait l’auteur du vol en question.

Selon les informations, il y aurait un désaccord entre Udalova et le fondateur de la société, Danila Medvedev, depuis maintenant plusieurs années. Ce serait l’une des raisons pour lesquelles Udalova a tenté de s’enfuir avec les corps congelés.

Des bacs à cryogénie
Crédits Pixabay

D’après The Times, Udalova et Medvedev étaient mariés auparavant, ce qui n’aide pas à arranger les choses. Depuis la sortie de l’histoire, de nombreux tabloïds se sont jetés sur le sujet. Par contre, aucune confirmation indépendante n’est encore sortie dans les médias anglophones.

A lire aussi : Des avocats cryogénisés pour nourrir les colons martiens ?

L’industrie de la cryogénie au cœur du scandale

Selon les informations, la société gérée par Udalova détiendrait 81 corps congelés de « cryopatients » humains et 47 animaux. Des centaines de personnes, environ 500, auraient également déjà signé un contrat avec l’entreprise pour être congelées au moment de leur mort. Elles espèrent pouvoir être réanimées un jour grâce à l’évolution de la science médicale.

Ce n’est pas la première fois que l’industrie de la cryogénie fait l’objet d’un pareil scandale. Il y a déjà eu la décongélation par erreur de plusieurs corps qui étaient sous la responsabilité d’une entreprise lancée à la fin des années 1960 par un entrepreneur sous-qualifié.

Pour ce qui est de cette récente affaire, Medvedev a déclaré au site web russe Rubase qu’Udalova a essayé de charger des réservoirs géants isolés sous vide contenant des corps humains dans un camion à l’aide d’une grue. Toute la scène a été enregistrée sur une vidéo. Udalova n’a cependant pas pu partir avec les réservoirs puisque la police est arrivée sur les lieux peu de temps après avoir été informée. 

A lire aussi : La folle histoire du premier homme cryogénisé

Udalova nie le vol

Il y a quelques années, un conflit a éclaté entre Medvedev et Udalova lorsque Medvedev a exprimé son mécontentement par rapport à la gestion de la cryogénie par la société. En novembre 2019, Udalova aurait enregistré, en son propre nom, une nouvelle société appelée Open Cryonics. Medvedev a alors déposé plusieurs plaintes contre la nouvelle entreprise, accusant Udalova d’avoir tenté de prendre le pouvoir par la force à travers l’opération.

Malgré les accusations qui pèsent sur elle, Udalova nie le fait d’avoir volé les réservoirs. Elle a exposé sa version des faits dans une vidéo de 15 minutes publiée sur la chaîne YouTube de CryoRus. Elle a aussi déclaré à Rubase qu’elle était prête à porter l’affaire devant les tribunaux. 

D’après sa déclaration, ils auraient en leur possession, tous les documents de titre de propriété des réservoirs. Selon ses dires, Medvedev aurait ainsi écrit une fausse dénonciation à la police en disant que les réservoirs avaient été volés.

Il semblerait qu’Udalova ait planifié son coup depuis trois mois. Durant cette période, elle a préparé un équipement spécial qui permet aux corps d’être conservés dans une position couchée.