Une femme brûlée vive dans un incendie provoqué par son smartphone

En Thaïlande, une femme a été brûlée vive dans un incendie provoqué par son smartphone. L’appareil était en charge au moment des faits. Le mari a réussi à s’en tirer in extremis.

Le smartphone s’est considérablement démocratisé au fil des années. Il fait désormais partie du quotidien de centaines de millions de personnes à travers le monde. Des personnes de tout âge, de toute confession et de tout horizon.

Incendie

Crédits Pixabay

Cette démocratisation n’a cependant pas que du bon. Pour beaucoup, le smartphone est en effet un objet parfaitement inoffensif, mais dans la pratique ce n’est évidemment pas le cas.

Un incendie provoqué par un smartphone en charge

Avant d’être un outil de communication, de production ou même de création, le smartphone est avant tout un produit électronique alimenté par une batterie lithium-ion. Il ne doit donc pas être utilisé n’importe quand, ni même dans n’importe quelle condition. C’est précisément ce que prouve cette histoire au dénouement dramatique.

Nisachol Sawasdiwong, une femme âgée de seulement trente-trois ans, se trouvait au lit avec son époux jeudi dernier lorsqu’un incendie s’est déclaré dans sa maison en bois. Une maison située à Nakohon Si Thammarat et donc dans le sud de la Thaïlande.

Le couple s’est réveillé et a immédiatement tenté de sortir de la maison, mais les flammes se sont rapidement répandues à travers l’habitation. Seul le mari a réussi à quitter les lieux, Nisachol s’est en effet évanouie en chemin et son époux n’a pas pu la sauver.

Seul le mari en a réchappé

L’homme a été immédiatement pris en charge par les secours. Il se trouve actuellement à l’hôpital dans un état critique.

De leur côté, les pompiers ont réussi à maîtriser le feu. Après une rapide inspection des lieux, ils ont fini par conclure que l’incendie avait été provoqué par un court-circuit du chargeur d’un téléphone qui se trouvait en charge au moment des faits. Les autorités n’ont pas divulgué le nom de la marque du téléphone ni celui du chargeur. On ignore donc si le téléphone utilisait un chargeur officiel, ou un accessoire vendu par un constructeur tiers.

Cet incendie n’est pas le premier du genre. En réalité, ces incidents sont fréquents, et ils sont la plupart du temps provoqués par des chargeurs de piètre qualité. Il est ainsi recommandé de toujours utiliser des chargeurs officiels et fournis par les constructeurs ou par des accessoiristes certifiés, mais aussi d’éviter de laisser son smartphone en charge sans surveillance. Encore moins la nuit. Et cela vaut bien entendu pour tous les appareils électroniques.