Une IA a tenté d’écrire des chants de Noël, mais ça n’a pas très bien marché

Elon Musk est terrifié à l’idée que l’intelligence artificielle puisse un jour marquer la fin de l’humanité.

Heureusement, il semble qu’on n’en soit pas encore là. Janelle Shane, chercheuse basée au Colorado, a en effet créé un réseau de neurones artificiels (un type d’Intelligence Artificielle – IA) capable d’écrire ses propres chants de Noël. Et il faut dire que les résultats sont… intéressants.

Une IA qui apprend à écrire des chants et s’améliore au fur et à mesure

Janelle Shane n’a pas réellement programmé l’IA pour créer des chants de Noël. Au lieu de cela, elle lui a fourni une base de données de plus de 240 chants de Noël recueillis par le Times of London et un autre enthousiaste de réseau neuronal artificiel, Erik Svensson.

Au début, l’IA a commencé à générer des mots absurdes. Sur son blog, Shane explique que c’est parce que le robot commence en utilisant des règles aléatoires pour organiser les lettres. Mais avec le temps, l’IA apprend à comparer ses règles aux autres chants de Noël de sa base de données. Au fur et à mesure de son apprentissage, les « chansons » commencent à avoir un sens. L’algorithme réalise notamment que le premier mot de chaque ligne doit commencer par une lettre majuscule et qu’il doit y avoir un saut de ligne entre chaque strophe. Mais ses chansonnettes sont loin de ressembler aux joyeux chants que nous connaissons et aimons.

Toutefois, les compétences d’écriture de l’IA deviennent beaucoup plus avancées progressivement, à mesure qu’elle crée de nouvelles règles basées sur son analyse des chants de Noël disponibles dans la base de données. L’algorithme écrit toujours des choses qui n’ont pas de sens, mais certaines lignes riment réellement.

Des progrès remarquables, mais pas encore de quoi égaler l’Homme

Ce qui est fascinant c’est que l’IA finit même par ajouter de nouveaux mots, qui ne figurent pas dans la base de données, mais qu’elle juge parfaits pour une chanson de Noël.

Comme le note Mashable, il est également important de se rappeler que même si Shane n’a pas demandé au programme d’écrire des chansons de Noël, il a été capable de reproduire leur structure et leurs règles.

L’intelligence artificielle semble être partout de nos jours. Mais grâce à l’expérience de la chercheuse Janelle Shane, nous pouvons être assurés qu’elle ne nous volera pas nos chants de Noël. En tout cas pas pour le moment.

Mots-clés insolite