Une IA pour deviner où va frapper la foudre

La foudre est un phénomène naturel imprévisible. Malgré les avancées technologiques, les experts peinent encore à prédire avec exactitude l’endroit où elle va frapper. Du moins, c’était le cas avant que les chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en Suisse, ne se penchent sur la question.

Dans une étude publiée dans la revue Nature, ils nous apprennent qu’ils ont développé une IA capable de deviner où la foudre va frapper. Cette IA utilise un algorithme de machine learning. Afin de la rendre plus précise, les chercheurs l’ont entraînée avec des données météorologiques récoltées sur une période de dix ans.

Une photo de la foudre en train de frapper
Photo de Ron van den Berg. Crédits PIxabay

D’après les chercheurs, cette IA peut prédire où la foudre va frapper dans un rayon de 30 km à 10 ou 30 minutes près.

A lire aussi : En Inde, la foudre a tué des personnes en train de prendre des selfies

Une IA rapide et efficace

Les données utilisées pour développer cette IA proviennent de 12 stations météorologiques suisses. Ces données prennent en compte quatre paramètres bien distincts. Il s’agit de la pression atmosphérique, de la température de l’air, de la vitesse du vent et de l’humidité.

Toutes ces informations ont aidé à perfectionner l’IA. En plus d’être efficace et économique, elle est aussi très rapide. Du moins, c’est ce qu’affirment les chercheurs de l’EPFL.

« Les systèmes actuels sont lents et très complexes. Ils ont besoin de données externes coûteuses obtenues par radar ou satellite. Notre méthode se base sur des données accessibles dans toutes les stations météorologiques. Nous pouvons ainsi couvrir des régions reculées qui échappent aux radars et satellites, et où les réseaux de communication ne sont pas disponibles », écrivent-ils.

A lire aussi : On en sait un peu plus sur le processus de formation de la foudre

Focus sur le Laser Lightning Rod

Cette IA a déjà été testée à de nombreuses reprises. Les résultats obtenus par les chercheurs se sont avérés concluants. Selon eux, elle a un taux de réussite de 80%. À terme, cet outil les aidera dans la mise en œuvre du Laser Lightning Rod.

C’est un projet ambitieux qui vise à déplacer l’impact de la foudre. Le Laser Lightning Rod a été initié en 2017. Il consiste à envoyer un laser multi-terawatt à impulsion ultra-courte dans l’atmosphère lorsqu’il pleut. Ce système est conçu pour guider la foudre à un endroit précis.

Si tout se passe bien, l’IA développée par les chercheurs de l’EPFL servira à déterminer le moment auquel la foudre se déclenchera.