Et maintenant, une IA qui code à la place des développeurs

L’IA s’est fait une place de choix dans notre quotidien. Aujourd’hui, de plus en plus de services utilisent cette technologie. Lorsqu’elle est bien faite, l’IA peut accomplir des prouesses. Depuis quelques mois, c’est l’IA Copilot de GitHub qui fait parler d’elle.

Cet outil dévoilé en juin 2021 utilise l’IA pour la programmation. En d’autres termes, Copilot est un utilitaire qui permet aux développeurs de coder. Sur GitHub, il est présenté comme un outil de « programmation en binôme avec une intelligence artificielle. »

Une image symbolisant l'union d'un être humain et d'une IA
Crédits Pixabay

Mais bien que Copilote se vante d’être « un compagnon IA qui vous aide à écrire un meilleur code », il fait aussi des erreurs.

A lire aussi : Votre niveau d’intelligence dépend peut-être de cette caractéristique physique

Copilot, un outil qui s’appuie sur Codex

Copilot a été conçu pour alléger le travail des développeurs. Comme eux, cet outil est capable de suggérer des lignes de code complètes ou encore des fonctions. Pour faire ces suggestions, Copilot se base sur le contexte d’un projet. Il s’appuie également sur les remarques laissées par les développeurs.

Copilot utilise le système d’IA Codex. Cette IA développée par OpenAI est connue pour avoir une « connaissance approfondie de la façon dont les gens utilisent le code. » D’autre part, il serait « nettement plus capable que GPT-3 dans la génération de code. » Cependant, en dépit de ces caractéristiques, Copilot n’est pas parfait. Il lui arrive en effet de faire des erreurs.

A lire aussi : Mais d’où vient notre intelligence ?

Les développeurs restent prudents

Copilot a beau être pratique, certains développeurs préfèrent rester prudents lorsqu’ils l’utilisent. En effet, des utilisateurs ont remarqué des erreurs s’immisçaient parfois dans les codes générés par l’outil. C’est ce que raconte Alex Naka, un développeur qui a déjà eu l’occasion de tester Copilot.

« Il y a eu des moments où j’ai manqué certaines erreurs subtiles quand j’ai accepté l’une de ses propositions. Et ces erreurs peuvent être très difficiles à traquer. C’est peut-être dû au fait qu’il fait des erreurs différentes de celles que j’aurais pu faire », explique-t-il au micro du site Wired.

Les bugs observés dans les codes générés par Copilot sont loin de rassurer les développeurs. « Cela soulève des inquiétudes sur la sécurité des contributions de codes de Copilot », font-ils remarquer.

Dans tous les cas, Copilot reste un outil pratique qui permettra d’augmenter la productivité des développeurs. Les experts conseillent toutefois à ces derniers de le combiner à des outils de sécurité durant l’utilisation.