Une image prise par le télescope Webb montre des ondulations mystérieuses autour d’une étoile

Le télescope James Webb a récemment capturé l’image d’une étoile éloignée qui apparait avec des caractéristiques étranges. L’astre semble en effet entouré d’ondulations concentriques qui disparaissent au fur et à mesure qu’on s’éloigne de l’étoile. Les scientifiques s’interrogent concernant la nature du phénomène.

L’image en question a été prise en juillet, et a été publiée par Judy Schmidt, une scientifique citoyenne. Elle montre l’étoile connue sous le nom de WR140 avec des anneaux mystérieux autour d’elle. De plus, les anneaux ne sont pas tout à fait circulaires mais ont une forme carrée.

Etoile WR140
Crédits NASA/ESA /CSA /Ryan Lau /JWST ERS Team /Judy Schmidt

Judy Schmidt a indiqué que c’est la nature qui fait quelque chose de simple. Selon elle, lorsqu’on regarde l’image à partir d’un unique point de vue, on peut penser que c’est impossible de comprendre qu’il s’agit bien d’un phénomène naturel.

L’avis des spécialistes

Mark McCaughrean, scientifique interdisciplinaire au sein du Science Working Group du télescope Webb et conseiller scientifique de l’ESA, a donné son avis sur la question.  D’après lui, la structure bleue à six points est un artefact dû à la diffraction optique de l’étoile dans cette image prise par l’instrument MIRI. Toutefois, les anneaux de forme carrée sont bien réels. Il s’agit d’une série de « coquilles » autour de WR140.

McCaughrean a expliqué que l’étoile WR140 fait partie de ce que les astronomes appellent une étoile de Wolf-Rayet. Ces étoiles ont éjecté la majorité de leur hydrogène dans l’espace. Elles sont également entourées de poussière, qu’une étoile voisine « sculpte » pour avoir ces coquilles étranges.

Selon les informations, un article scientifique sur le sujet est actuellement en pleine révision pour être publié. Ryan Lau, astronome au NOIRLab et chercheur principal du projet ayant fait les observations, a confirmé que ces anneaux carrés étaient bien réels et que leur article concernant le phénomène sera bientôt publié.

Une étoile variable

L’étoile WR140 se trouve à une distance de 5 600 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cygne. Les astronomes la qualifient d’étoile variable car elle s’éteint et brille de façon périodique. On ne sait pas encore si cette caractéristique de l’étoile a quelque chose à voir avec les anneaux de forme carrée.

Attendons ainsi la sortie de l’article de Lau et de ses collègues pour savoir ce que sont vraiment ces anneaux mystérieux et comment ils se sont formés. En tout cas, cette image montre une fois de plus la puissance du télescope Webb.

SOURCE: Space.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.