Une influenceuse a prétendu être en vacances à Bali alors qu’elle était… chez Ikea

Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour devenir célèbre sur les réseaux sociaux ? Beaucoup d’influenceurs font en effet des pieds et des mains pour avoir un maximum d’abonnés et de « likes ». Parfois, ils en viennent même à créer des vies qui ne sont pas réelles et, croyez-le ou non, beaucoup de leurs fans mordent à l’hameçon.

La youtubeuse et influenceuse Natalia Taylor a récemment décidé de faire un petit test pour voir si elle pouvait mener ses fans en bateau. Le scénario qu’elle a choisi a été un voyage fictif à Bali. Mais le plus surprenant dans tout ça, c’est qu’elle a choisi un magasin Ikea près de chez elle pour créer l’illusion du voyage et ainsi essayer de tromper ses followers.

Crédits Pixabay

Dans une vidéo publiée sur YouTube, elle explique comment elle a procédé pour créer  de toutes pièces des vacances à l’autre bout de la planète.

L’objectif de l’expérience

Natalia Taylor explique dans sa vidéo qu’en général, on pense que ce que l’on voit sur Internet ne représente pas la réalité. Cela est encore plus vrai à notre époque où il n’est pas difficile de se faire passer pour quelqu’un que l’on n’est pas. La youtubeuse a ainsi indiqué au début de la vidéo qu’elle allait essayer de simuler des vacances en utilisant de fausses photos qu’elle va poster sur Instagram, et voir l’effet que cela aura sur son public.

Dans la vidéo, Taylor dénonce aussi quelques influenceurs qui créent des vacances luxueuses en utilisant le logiciel Photoshop.

Comment elle a procédé

Pour mener à bien sa petite expérience, Natalia Taylor s’est rendue dans un magasin Ikea de sa région et y a posé pour une séance photo très spéciale. Les photos bien cadrées arrivent en effet à créer l’illusion qu’elle se trouve réellement à Bali. En ce qui concerne les vidéos d’extérieur, il s’agit de vidéos de voyage d’une amie à elle qui était réellement sur l’île.

Comme résultats, la youtubeuse a constaté que la plupart de ses followers avaient vraiment cru qu’elle était en vacances. Seuls ceux avec un bon sens de l’observation ont pu repérer les étiquettes Ikea se trouvant sur certaines des photos postées. Plusieurs de ses abonnés ont aussi remarqué qu’elle ne postait pas assez de photos d’elles à l’extérieur bien qu’elle soit sur une île paradisiaque.

Cette petite expérience menée par Natalia Taylor renforce une fois de plus l’idée qu’il ne faut pas croire tout ce que l’on voit sur Internet, surtout au niveau des réseaux sociaux. Ainsi, il faut toujours prendre du recul et ne pas croire aveuglément ce que postent les gens, même s’il s’agit d’influenceurs renommés.

Un luminaire connecté Yeelight à 83 €en savoir plus

Mots-clés ikea