Une Instagrameuse américaine s’est endettée pour gagner des followers

L’histoire de cette jeune américaine montre comment essayer de devenir une star des médias sociaux peut vous ruiner financièrement. Lissette Calveiro, qui a maintenant 26 ans, a quitté Miami pour déménager à New York pour un stage en 2013.

Elle avait l’impression de vivre le « Sex and the City Dream », déclare-t-elle. Mais ses sorties interminables, ses tenues et ses vacances super chères, pour être une star d’Instagram, ont finalement conduit à de gros problèmes financiers.

Floutage Instagram

Instagram vient d’annoncer une nouvelle fonction assez insolite.

Dépenser sans compter pour se faire remarquer sur Instagram

Le stage de Calveiro ne payait que son transport, alors elle a commencé à vivre de ses économies et de ses revenus d’un travail de vendeuse à temps partiel. Mais, même après être retournée à Miami plus tard cette année-là et avoir décroché un emploi de journaliste à plein temps, sa vie de star d’Instagram a continué à l’endetter, jusqu’à 10 000 $ pour être exact. “Je faisais sans cesse du shopping… pour acheter les vêtements parfaits pour Instagram”, a-t-elle déclaré au New York Post. “Je vivais au-dessus de mes moyens. Je vivais un mensonge et la dette pesait sur ma tête.”

Bien qu’elle ait gagné un salaire à cinq chiffres en 2016, Calveiro admet qu’elle a continué à s’endetter davantage en s’imposant des achats mensuels de 200 $ pour ne pas être vue deux fois dans le même vêtement, dépensant jusqu’à 1 000 $ en sacs à main de marques, et en voyages chaque mois.

Du rêve à la réalité…

Mais les médias sociaux ont vite laissé place à la réalité à la fin de l’année quand elle a décroché un emploi de relations publiques à Manhattan. “Je savais qu’en déménageant à New York, il fallait que je fasse mon boulot ou je n’allais pas survivre”, dit-elle. Calveiro a alors rapidement changé ses habitudes de dépenses en ralentissant son activité sur Instagram, en emménageant avec une amie où son loyer était de 700 $ par mois et en se fixant un budget d’argent de poche de seulement 35 $ par mois.

En seulement 14 mois, elle a finalement pu rembourser sa dette. Vivant maintenant dans le quartier de Soho (à Manhattan), Calveiro déclare qu’elle regrette d’avoir dépensé autant d’argent pour essayer de vivre une vie de star sur Instagram, et s’inquiète de l’impact que la plate-forme de partage de photos peut avoir sur les jeunes femmes.

Mots-clés instagram