Une mission d’exploration pour le mystérieux trou bleu de la Floride

Les profondeurs marines fascinent autant qu’elles intriguent. Elles renferment des merveilles qui sont longtemps restées à l’abri des regards. On citera notamment les trous bleus. Notre premier réflexe serait de les comparer aux trous noirs, qui se trouvent au fin fond de l’Univers. Toutefois, ces trous marins n’ont rien à voir avec ceux qui existent dans l’espace.

Les trous bleus sont présentés comme des excavations circulaires qui se seraient formées durant les ères glaciaires, et qui se seraient ensuite remplies d’eau. Ces trous d’un bleu fascinant se trouvent un peu partout dans le monde. Des trous bleus ont, par exemple, été répertoriés en Chine, aux Bahamas et aux Caraïbes.

Crédit : Peter Feghali – Unsplash.com

D’après les chercheurs, ces formations recèlent d’une biodiversité extrêmement riche. Afin d’en savoir plus sur ces trous bleus, des scientifiques dirigés par la NOAA Office of Ocean Exploration and Research vont partir en mission d’exploration dans le mystérieux trou bleu de la Floride.

Une exploration qui vise la « Banane verte »

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs partent en expédition dans un trou bleu. En 2019, des scientifiques avaient déjà exploré l’Amberjack Hole, au large de la Floride. Leur prochaine mission vise le trou bleu qui s’appelle « Green Banana » (la Banane Verte), qui se trouve encore en Floride.

En août 2020, les chercheurs plongeront à environ 130 mètres de profondeur pour explorer ce mystérieux trou de 43 diamètres. Cette exploration a pour but d’en apprendre plus sur l’environnement de ces formations uniques en leur genre.

À lire aussi : Les Japonais ont développé une IA capable de repérer les microplastiques dans les océans

Le trou bleu, un monde à part entière

À en croire les scientifiques, les trous bleus représentent un monde à part entière.

« La plupart sont des hauts lieux écologiques pourvus d’une abondance hautement diversifiée de plantes et d’animaux. »

Ces formations sont même présentées comme des « oasis au sein d’un fond marin désertique. » D’après les chercheurs, « les trous bleus forment des communautés biologiques riches et emplies de formes de vie marines comme les coraux, les éponges, les mollusques, les tortues de mer, les requins et bien d’autres. »

Ils veulent également étudier la chimie de ces trous bleus qui « est unique et semble interagir avec les eaux souterraines et éventuellement avec les couches aquifères. » Ils seront donc amenés à faire de nombreux prélèvements d’échantillons d’ADN environnemental.

À lire aussi : On a découvert de nouvelles espèces dans le fond de l’océan Pacifique