Une molécule synthétique pour lutter contre le Covid-19 ?

Les chercheurs font des pieds et des mains pour trouver un remède efficace pour lutter contre le Covid-19. Actuellement, de nombreux vaccins sont en phase de test et attendent d’être validés. D’autre part, les nanocorps pourraient également nous aider à faire face au Coronavirus.

Comme le rapporte le site Vice, une équipe de chercheurs de l’Université de San Francisco, en Californie, a collaboré avec un laboratoire français pour développer une molécule synthétique pour lutter contre le Covid-19 en se servant des nanocorps, c’est-à-dire de minuscules anticorps, que l’on trouve généralement chez les lamas, les chameaux ou les alpagas. Cette molécule synthétique a été baptisée AeroNabs.

Une femme portant un masque pour se protéger du coronavirus

Photo de Juraj Varga. Crédits Pixabay

De précédentes recherches ont déjà prouvé l’efficacité des anticorps de lamas contre le Covid-19.

Une molécule qui empêchera le virus du Covid-19 d’attaquer les cellules humaines

Cette étude n’a pas encore fait l’objet d’une publication dans une revue scientifique. Toutefois, les chercheurs ont jugé nécessaire de la publier au vu de l’urgence de la situation actuelle.

Comme le souligne le professeur Aashish Manglik, l’AeroNabs est le fruit de quatre mois de recherches réalisées par une cinquantaine de scientifiques chevronnés.

Dans un article publié sur Biorxiv et Walter Lab, les chercheurs ont expliqué comment cette molécule synthétique agit pour lutter contre le Covid-19. D’après eux, cela serait dû en grande partie aux nanocorps provenant par exemple des lamas qui empêchent le SARS-CoV-2, le virus du Covid-19, de s’attacher aux cellules du corps humain.

À lire aussi : Mais au fait, les aliments congelés peuvent-ils transmettre le Covid-19 ?

Un nanocorps qui neutralise le SARS-CoV-2

Il faut savoir que le SARS-CoV-2 possède une protéine en épine qui lui permet de s’attacher aux récepteurs ACE2 des cellules humaines. Grâce à cette protéine, le virus du Covid-19 peut entrer de force dans les cellules et s’y reproduire.

Toutefois, il y a quelques mois, des chercheurs ont découvert que les lamas avaient des nanocorps H11-H4 et H11-D4 qui peuvent neutraliser le SARS-CoV-2 en se liant à la protéine Spike. Les scientifiques de l’Université de Californie ont donc eu l’idée d’exploiter cette caractéristique pour créer leur molécule synthétique.

Selon eux, la perturbation de l’interaction entre la protéine en épine et les récepteurs ACE2 permet de « neutraliser de façon efficace le virus et empêcher sa pénétration dans les cellules. » Avant d’en arriver à la création d’AeroNabs, ils ont testé l’efficacité de 2 milliards de nanocorps synthétiques sur le SARS-CoV-2.

À lire aussi : Le Covid-19, ce sont aussi plus de 2 000 rumeurs complotistes