Une mystérieuse épave a été retrouvée au large des côtes de l’Australie

Un navire inconnu a été trouvé à soixante mètres de profondeur au large de Broome, en Australie occidentale. Alors que des chercheurs effectuaient leur exercice de cartographie sous-marine régulier, l’épave apparut soudainement sur le sonar. Il s’agissait d’une épave mystérieuse en métal qui mesurait environ trente-sept mètres de long.

C’est l’Institut australien des sciences de la mer ou AIMS qui a fait cette découverte.

Le sonar du navire de recherche Solande sur lequel naviguaient les chercheurs de l’AIMS a brusquement détecté le navire perdu durant le balayage du fond marin. Miles Parsons, chercheur à l’AIMS Marine Acoustcs a expliqué que le capitaine du navire avait remarqué quelque chose d’inhabituel sur l’échosondeur.

Ils étaient en train de voyager entre plusieurs sites. Les chercheurs ont alors observé de plus près la formation inhabituelle et ils ont été capables de le cartographier avec précision en utilisant la technologie multifaisceaux.

Le musée WA collabore avec l’AIMS

Il est alors apparu aux chercheurs qu’il ne s’agissait pas d’une formation naturelle, mais d’une épave en métal mesurant trente-sept mètres de longueur.

Une carte obtenue à l’aide des multifaisceaux et des séquences vidéo ont été fournies au musée de l’Australie-Occidentale pour permettre d’identifier le navire.

La vidéo montre une abondance de poissons. Selon Parsons, c’est une découverte qui sort de l’ordinaire. Les chercheurs ont déclaré être restés en contact avec le musée WA afin de faire toute la lumière sur le navire.

L’expert a indiqué que l’apparition de cette grande structure sur l’écran du sonar a déclenché une grande excitation à bord du navire de recherche.

Aucune information concernant le navire n’a encore été trouvée

Parsons a aussi confié qu’à mesure que l’objet s’est dessiné sur l’écran du sonar, les appels téléphoniques se sont multipliés pour annoncer la nouvelle de la découverte et pour tenter d’obtenir plus d’informations au sujet de l’épave. Le scientifique a ajouté que pour en avoir le cœur net, les chercheurs sont revenus sur la zone où se trouvait la mystérieuse forme pour envoyer une caméra prendre des photos.

La caméra tractée les a alors aidés à déterminer qu’il s’agissait d’un navire échoué. Néanmoins, le fait curieux est qu’aucun navire n’a été porté disparu dans les environs et personne ne s’attendait par conséquent à trouver une telle épave à cet endroit. Malgré tout, les scientifiques se réjouirent d’avoir découvert ce navire perdu grâce à la technologie multifaisceaux.