Une nouvelle explication à la diminution de la magnitude de Betelgeuse

En 2020, la baisse continue de la magnitude de Bételgeuse a commencé à beaucoup inquiéter les astronomes. Depuis, les théories visant à expliquer cette diminution ont foisonné, certains chercheurs allant jusqu’à suggérer que Bételgeuse était désormais sur la fin de sa vie.

Selon de récents travaux chinois, il semblerait que certains experts se seraient fait du mauvais sang pour rien. Une nouvelle théorie vient en effet de faire son apparition et il se pourrait que nous ayons enfin une explication à la baisse de magnitude de la supergéante rouge.

Un ciel étoilé
Image de Free-Photos – Pixabay

Grâce à des données récoltées par le biais de l’observatoire Weihai, les chercheurs de l’Académie chinoise des sciences expliquent ainsi la situation par le biais d’une tâche stellaire.

Et d’après leurs découvertes, c’est confirmé, Betelgeuse a encore quelques siècles devant elle avant de se transformer en supernova.

A lire aussi : Une nouvelle théorie concernant Bételgeuse et la diminution de sa magnitude

Une diminution de magnitude expliquée par une tâche stellaire

Afin d’étudier Betelgeuse de près, ces chercheurs chinois se sont penchés sur les molécules participant au spectre d’émission de cet astre. Ils ont ainsi récolté des données au cours des phases de diminution et d’élévation de la magnitude de Betelgeuse.

Par la suite, ces scientifiques ont estimé la température de Betelgeuse en analysant les molécules d’oxyde de titane et de cyanure qui résistent mal à une intense chaleur. Les résultats ont montré qu’après le 31 janvier, la température de Betelgeuse a augmenté de 5 % pour passer à 3 370 °C.

Ce qui indique que l’étoile n’est pas encore près de mourir, selon les scientifiques.

Pour ce qui est de la baisse de sa magnitude, elle serait due à une tache stellaire. Celle-ci empêcherait les rayonnements de Betelgeuse de se propager et de nous parvenir. En revanche, le phénomène stabiliserait la chaleur de cet astre, ce qui lui permet aussi de continuer à vivre.

A lire aussi : Betelgeuse serait-elle sur le point d’exploser ?

Betelgeuse sera encore là pour un bon bout de temps

Située dans la constellation d’Orion, à environ 427 années-lumière de notre Système solaire, Betelgeuse est comme vous le savez une géante rouge. Et selon les experts, ce type de tache stellaire est justement commun auprès des supergéantes rouges comme Betelgeuse.

Ce genre d’étude pourra nous aider à mieux comprendre les géantes rouges, qui jouent un rôle majeur dans l’émission d’éléments lourds dans le cosmos, lorsqu’elles explosent.

Mais pour le moment, contrairement à certaines prédictions, Betelgeuse a encore de nombreux siècles devant elle, avant de se transformer en supernova.

Mots-clés astronomie