Une nouvelle génération de voiture autonome pour 2024

Nvidia est au sommet en ce qui concerne la production de puces électroniques. Cependant, l’entreprise a commencé à s’intéresser à l’industrie de l’automobile depuis quelques années. Elle a notamment conçu la puce Drive Orin qui est spécialement destinée à la conception de véhicules autonomes (AV). Toutefois, Nvidia ne s’est pas arrêté là. Il a récemment conçu la plateforme Drive Hyperion 8 qui rassemble à la fois la puce Orin et plusieurs capteurs.

Un représentation abstraite d'un véhicule autonome.

Drive Hyperion 8 est une plateforme qui rassemble les capteurs, les calculs et les logiciels utiles à la production d’AV. Sa commercialisation a été officialisée durant le GPU Technology Conference (GTC) d’automne de Nvidia. Jensen Huang, le fondateur et PDG de la société, l’a annoncé pour les modèles de voitures 2024

Par ailleurs, Nvidia a révélé Drive Hyperion 8 pour la première fois en avril. Néanmoins, les entreprises qui allaient fournir les caméras et les capteurs pour la plateforme n’ont été dévoilées que le mardi 9 novembre 2021. Parmi elles figurent Luminar, Continental, Hella, Sony et Valeo. 

Une plateforme modulable à la pointe de la technologie 

La plateforme Drive Hyperion 8 est une architecture informatique et une association de capteurs destinées à la conduite autonome. Les concepteurs l’ont créée pour offrir un niveau de sécurité fonctionnelle et de cybersécurité des plus élevés. Pour ce faire, Hyperion 8 exploite notamment douze caméras, neuf radars, douze ultrasons et un capteur LiDAR (Light Detection and Ranging)

Nvidia a expressément choisi les meilleurs fournisseurs de capteurs possibles. Le but est de permettre aux constructeurs d’adapter Hyperion 8 à leurs modèles de véhicules autonomes

Par conséquent, la plateforme a été pensée pour être modulaire. De cette façon, les clients peuvent avoir le choix d’utiliser ce dont ils ont besoin. L’adaptabilité concerne le core compute, le middleware ainsi que d’autres points comme l’IA et le stationnement. 

Nvidia désire s’imposer sur le marché de la conduite autonome

Nvidia a de grandes ambitions, il cherche particulièrement à s’imposer dans le domaine de la conduite automatique. Parmi ses cibles figurent les fournisseurs et les fabricants automobiles créant des systèmes d’aide à la conduite destinés aux véhicules touristiques. Les institutions qui développent des voitures entièrement autonomes comme les robotaxis en font également partie.

« Nous ne nous attendons pas à avoir une part de marché de 100 %, mais nous avons une partie dominante du marché qui se développe sur Nvidia Drive. »
Danny Shapiro, vice-président de l’automobile chez Nvidia