Une nouvelle invention permet aux sourds et malentendants d’écouter la musique à travers leur peau

L’ancien producteur hollywoodien, Mick Eberling, qui est devenu entrepreneur, fondateur et PDG de Not Impossible Labs a eu une idée originale. En remarquant des spectateurs sourds se tenir devant des enceintes pour mieux capter les vibrations, il s’est dit que ces gens n’avaient pas « la chance de faire l’expérience de la fidélité des aigus ou d’autres vibrations qui rendent la musique magique ».

C’est alors qu’il pensa à un moyen pour écouter la musique sans passer par les oreilles.

Eberling voulait faire parvenir le son à la véritable source de l’expérience sensorielle. Autrement dit, le cerveau. Il a eu l’idée de passer par le plus grand organe du corps humain : la peau. C’est ainsi qu’en septembre 2018, 200 fans de musique se sont retrouvés au centre-ville de Las Vegas, au Bunkhouse Saloon pour assister à un concert privé, et pas n’importe lequel : un concert où la plupart des fans étaient sourds et malentendants.

Ce spectacle était en fait un test bêta pour une nouvelle technologie portable permettant aux utilisateurs malentendants ou sourds de ressentir les vibrations musicales à travers leur peau. Cette technologie s’appelle Music: Not Impossible (M: NI).

Ressentir les vibrations de la musique

M: NI est un kit portable qui procure une expérience de « corps enveloppant »  à ses utilisateurs. Il comprend deux bracelets à piles, deux bandes de chevilles et un harnais qui s’adapte sur le dos et les épaules. Ce kit rentre directement en relation avec le système sonore d’un lieu.

Lady Gaga, Hans Zimmer et Pharell adorent l’invention. Ce dernier a même déclaré qu’il « ressentait l’avenir » à travers ce kit.

Les personnes malentendantes et sourdes au concert de Las Vegas, qui a été organisé par Zappos Adaptive et Church of Rock & Roll, ont décrit les sensations qu’elles ressentaient à travers ce kit comme une expérience unique. Ils se sont sentis comme si leur corps était devenu l’instrument et que la musique était jouée à travers eux.

Une nouvelle expérience de la musique

Eberling et Daniel Belquer, le directeur technique de Not Impossible Labs ont avoué que le premier prototype de la technologie M: NI manquait un peu d’esthétique, mais, à part cela, le concept était excellent. Ces dernières années, ils ont travaillé avec le musicien et chanteur sourd Mandy Harvey pour perfectionner le kit. Après le concert qui servit de test bêta, beaucoup des spectateurs ne voulaient pas rendre le kit.

« Nous n’essayons pas de remplacer la musique » explique Belquer, « nous essayons de fournir une expérience qui se rapporte à la musique. Il s’agit moins d’une nouvelle technologie que d’une nouvelle forme d’expression qui, au lieu de passer par les oreilles, passe par la peau. Lorsque vous le sentez, vous le comprenez. »

L’entreprise projette de déployer une version commerciale du kit en 2019, en l’utilisant notamment dans certaines salles de concert, comme le théâtre Zappo situé sur le site de Planet Hollywood à Las Vegas et en l’exposant au musée de la science et de l’industrie de Chicago.