Une nouvelle structure cachée dans le noyau de la Terre ?

Apparemment, notre connaissance de la Terre est encore assez limitée. En tout cas, c’est ce que suggère une étude menée par des chercheurs de l’Australian National University et publiée dans la revue scientifique Journal of Geophysical Research. Pendant longtemps, nous pensions que la Terre était constituée de 4 couches, à savoir la croûte, le manteau, le noyau externe et le noyau interne. Eh bien, il semblerait que nous nous soyons trompés.

À en croire les auteurs de cette étude, notre planète serait en fait composée de 5 couches. Selon eux, cette cinquième couche se trouve dans le noyau interne. On notera le fait que la découverte de ces différentes couches s’est fait grâce à l’étude des volcans et des séismes. Par le passé, plusieurs études avaient déjà avancé l’hypothèse d’une cinquième couche.

Crédits Pixabay

Pourtant, faute de preuves tangibles, elle n’a jamais été prise au sérieux.

Une étude qui se base sur l’utilisation d’un algorithme

Les chercheurs ont fait appel à un algorithme pour confirmer l’existence de cette cinquième couche.

« L’idée d’une autre couche distincte a été proposée il y a quelques décennies, mais les données n’étaient pas claires. Nous avons contourné ce problème en utilisant un algorithme de recherche très intelligente pour parcourir des milliers de modèles du noyau interne », explique Joanne Stephenson, géophysicienne au sein de l’Australian National University.

Cet  algorithme a comparé les modèles du noyau interne avec les données enregistrées sur plusieurs décennies par le Centre International de Sismologie. Les résultats obtenus pointaient tous vers la présence d’une cinquième couche à l’intérieur du noyau interne.

A lire aussi : Et si Apophis frappait la Terre ?

Mieux comprendre l’histoire de la Terre

Joanne Stephenson s’est dite très excitée par cette découverte. Pour elle, cela signifie qu’il faudra bientôt réécrire les livres de science. L’étude de cette cinquième couche révèlera certainement de précieuses informations sur notre planète.

À l’heure actuelle, elle commence déjà à dévoiler ses secrets.

« Nous avons trouvé des preuves qui pourraient indiquer un changement dans la structure du fer, ce qui suggère peut-être deux évènements de refroidissement distincts dans l’histoire de la Terre. Les détails de ces événements sont encore un mystère, mais nous avons ajouté une nouvelle pièce à notre puzzle sur la connaissance du noyau interne de la Terre. »

Pour le moment, les auteurs de cette étude ignorent comment cette cinquième couche a pu se former.

Mots-clés géologieterre