Une nouvelle victoire, remportée cette fois par les créateurs, en marge du bannissement de TikTok aux USA

TikTok, la célèbre application de montage vidéo, en s’attirant les foudres de l’administration Trump, a fait l’objet de plusieurs démarches en vue de son bannissement pour raisons de sécurité nationale.

Mais contre toute attente, la justice américaine s’est prononcée en défaveur des injonctions de Trump et de son administration de virer l’application d’Apple Store et de Google Play Store. Et maintenant, grâce des créateurs qui se servent de la plateforme pour communiquer avec leurs abonnés et pour ainsi dire vivre, l’actuel gouvernement subit une nouvelle fois un échec.

Crédits Pixabay

La nouvelle décision vient cette fois d’un juge fédéral de Pennsylvanie. Une décision que la directrice par intérim de TikTok, Vanessa Pappas, n’a pas manqué d’accueillir avec une joie marquée.

Une interdiction de nouveau rejetée par la justice

Pour information, les créateurs qui ont permis d’annuler l’interdiction de TikTok aux États-Unis sont Douglas Marland, Alec Chambers ainsi que Cosette Rinab. Selon ces derniers, sans TikTok, ils perdraient le lien qu’ils ont avec leurs abonnés, ce qui leur ôterait le pain de la bouche et ils ont porté l’affaire devant la justice. Notons que sur cette plateforme, Marland compte 2,7 millions d’abonnés, Chambers en a 1,8 million et Rinab totalise 2,3 millions de fans.

Selon le juge qui a permis d’annuler l’interdiction imminente de TikTok aux États-Unis prévue pour prendre effet le 12 novembre, le motif de l’administration Trump, avançant que l’application représente un danger pour la sécurité nationale, est juste hypothétique. L’intérêt des créateurs et de leurs millions d’abonnés est plus important.

Donc, vendredi, un juge de Pennsylvanie a déclaré que la plateforme est un moyen pour les créateurs de partager des documents d’information. De ce fait, en interdisant TikTok aux États-Unis, cela reviendrait à supprimer une plateforme pour activité expressive. Et TikTok a remporté cette affaire grâce aux créateurs qui l’utilisent.

Une nouvelle victoire de TikTok face à l’administration Trump

Avant cette affaire, l’administration Trump a déjà émis une demande, exigeant que TikTok soit banni des magasins d’application américains, Apple Store et Play Store. Mais le mois précédent, toujours grâce aux tribunaux américains, TikTok a pu tirer son épingle du jeu.

Et cette fois, suite à la récente décision du juge de Pennsylvanie bloquant l’interdiction de TikTok aux États-Unis, Vanessa Pappas a déclaré que le soutien des créateurs la touchait profondément. Un coup dur pour l’administration Trump qui, sans ce revirement, aura finalement atteint son objectif.

Mots-clés tiktok