Une ONG appelle à ne pas récupérer le corps du missionnaire tué sur North Sentinel

Le 16 novembre 2018, le missionnaire américain John Allen Chau a perdu la vie en Inde après avoir essayé d’entrer en contact avec le peuple de chasseurs-cueilleurs des Sentinelles. Vivant en autarcie sur l’île de North Sentinel, interdite d’accès, ce peuple qui compterait 150 âmes a criblé de flèches ce jeune missionnaire qui voulait leur « apporter Jésus ».

Depuis, les autorités indiennes sont confrontées à un dilemme en essayant de trouver un moyen pour récupérer la dépouille de John Allen Chau.

La police hésite à se rendre sur l’île, car elle ne veut pas rompre l’isolement des Sentinelles par peur des conséquences que pourrait avoir le contact entre les deux civilisations.

Survival International, une ONG de protection des peuples autochtones, incite pour sa part les autorités indiennes à ne pas récupérer le corps du jeune américain pour des  raisons de sécurité.

Une mission extrêmement périlleuse

Dans un communiqué publié le 26 novembre 2018, Stephen Corry, directeur de Survival International, a exposé tous les risques liés à la récupération du corps de John Allen Chau.

« Toute tentative de cet ordre est extrêmement dangereuse, à la fois pour les fonctionnaires indiens, mais également pour le peuple des Sentinelles, qui risque d’être décimé si des maladies extérieures sont introduites ».

En plus de provoquer un choc des civilisations, un contact avec l’extérieur pourrait mettre les Sentinelles en danger, car leur système immunitaire n’est pas adapté aux agents infectieux apportés par les étrangers. « Le risque d’une épidémie mortelle de grippe, de rougeole, ou d’une autre maladie extérieure est bien réel et augmente avec chaque contact de ce type » a déclaré Stephen Corry.

Sept personnes interpellées par les autorités

Un groupe d’anthropologues et d’auteurs indiens partagent le même avis que cette ONG. Dans un communiqué adressé à la presse, ils ont expliqué que « les droits et désirs des Sentinelles doivent être respectés. Il n’y a rien à gagner à accentuer le conflit et les tensions et à créer une situation où davantage de mal est causé ».

La police continue des recherches à distance et a ouvert une enquête pour meurtre. Sept personnes, dont six pêcheurs, ont été arrêtées pour avoir aidé John Allen Chau à se rendre sur l’île des Sentinelles.

Selon la loi indienne, il est interdit d’approcher North Sentinel à moins de 5 kilomètres.