Une promenade dans Androidland, une boutique entièrement dédiée à Android

L’iPhone a son Apple Store, nos androphones ont désormais leur Androidland. Appliquant exactement la même stratégie que Cupertino, Telstra a en effet décidé d’ouvrir une boutique entièrement dédiée à l’univers Android. Une initiative très sympathique, c’est vrai, mais qui présente toutefois un inconvénient de taille : ce magasin spécialisé a ouvert ses portes à Melbourne et ce n’est pas forcément la porte à côté. Bien heureusement, pour fêter l’évènement, Telstra a tourné une petite vidéo et c’est justement cette dernière que vous allez tout de suite pouvoir découvrir un peu plus bas…

Une promenade dans Androidland, une boutique entièrement dédiée à Android

Pour la petite histoire, Telstra s’est plutôt bien entouré pour le lancement de cette boutique. Google, HTC, Motorola, Sony Ericsson et Samsung se sont donc lancés dans l’aventure et il est possible de trouver dans Androidland tous leurs derniers mobiles. Exactement comme dans un Apple Store, il est donc possible de les prendre en main, de les essayer et même de se faire accompagner par un gentil conseiller. Et juste pour rigoler, plusieurs attractions ont aussi été mises en place afin d’interpeler le chaland. Il est donc possible de s’amuser avec Google Maps sur un écran géant constitué de plusieurs télévisions ou bien de jouer à Angry Birds sur un grand écran tactile. Le tout dans une ambiance bon enfant, forcément, histoire de donner envie aux visiteurs de sortir leur carte bleue.

Très clairement, c’est une initiative vraiment intelligente et j’espère sincèrement que d’autres enseignes vont adapter cette idée au marché européen. Après tout, Google Android séduit de plus en plus les mobinautes et pouvoir retrouver ainsi un espace entièrement dédié à cette plateforme, ce serait quand même une très bonne chose. Même chose d’ailleurs pour le service après-vente, hein… C’est quand même plus pratique de pouvoir apporter et récupérer notre mobile dans une vraie boutique physique que d’avoir à passer par des dizaines d’intermédiaires qui sont ensuite très difficilement joignables.

Et vous, vous accrocheriez à ce type de boutiques ?



Via