Une sénatrice EELV s’est faite avoir par un article du Gorafi

Esther Benbassa a rejoint EELV en 2011 et elle est actuellement sénatrice du Val-de-Marne. Elle fait beaucoup parler d’elle depuis quelques heures et ce n’est pas pour la qualité de son programme ou de ses actions. Non, en réalité, elle est la cible de nombreuses moqueries sur les internets. Pourquoi ? Parce qu’elle a publié un tweet pour réagir à un article publié par… Le Gorafi.

Si vous trainez de temps en temps vos guêtres numériques sur les réseaux sociaux, alors vous devez sans doute savoir que Le Gorafi est un site un peu particulier puisqu’il fait dans la parodie.

Esther Benbassa Le Gorafi

Esther Benbassa s’est faite avoir en beauté par un article publié sur Le Gorafi.

Il a été créé en mai 2012 durant la campagne présidentielle française et il repose sur le même modèle que The Onion.

Esther Benbassa n’est pas la première à se faire avoir par un article du Gorafi

Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement qu’il publie régulièrement des articles satiriques en lien direct ou indirect avec l’actualité du moment. Il a acquis une certaine popularité au fil des années et il est actuellement suivi par des millions de personnes à travers l’hexagone.

Cette notoriété lui a même permis de lancer une émission sur Canal+ durant le Grand Journal, c’est pour dire.

Le Gorafi a publié un nouvel article portant sur Marion Maréchal Le Pen au début de la semaine, en se basant sur une fausse citation assez… comment dire… virulente : “Je n’ai rien contre l’avortement s’il concerne des musulmans. Il faut encadrer leur fécondité, ils se multiplient trop vite, il y en a partout. Si des mesures ne sont pas prises très vite, on ne pourra plus en venir à bout”.

Inutile de le préciser mais ces déclarations ont été inventées de toute pièce par les rédacteurs du site.

L’article a pas mal tourné sur les réseaux sociaux et il a été relayé par des centaines de personnes en l’espace de quelques heures, et notamment par un certain Guillermo. Esther Benbassa a alors relayé le message de cet internaute en ajoutant un commentaire plutôt direct : “Du racisme primaire inadmissible et de la pensée puérile indigne”. Difficile de ne pas être d’accord avec elle.

Sans surprise, le tweet a été très vite repéré et relayé. La sénatrice a alors du faire face à pas mal de moqueries mais elle a plutôt bien réagit puisqu’elle a publié un second message dans la foulée dans lequel elle reconnaît s’être faite avoir comme une bleue.

Il faut tout de même savoir que Mme Benbassa n’est pas la première à se faire avoir par un article du Gorafi. Christine Boutin s’était aussi affichée l’année dernière en réagissant à chaud sur une fausse info publiée par le site.

Crédits Photo

Mots-clés funinsoliteweb