Une souris biodégradable chez Fujitsu

L’environnement, c’est important. L’écologie, c’est l’avenir. Nicolas Hulot deviendra un jour notre président et nous pourrons alors lyncher toutes les personnes et toutes les firmes qui ont pollué notre monde. Même qu’on ne s’en prendra pas à Fujitsu puisque le constructeur vient tout juste de commercialiser une souris biodégradable réalisée à partir de résine et d’amidon. Tiens, d’ailleurs, on ne lynchera pas non plus Apple parce que j’ai envie de voir à quoi ressembleront les prochains iPhone.

Franchement, les concepts sur lesquels repose l’écologie m’ont toujours séduit mais la plupart des écologistes me sortent par les yeux. Surtout ceux qui prétendent sauver le monde alors qu’ils roulent en Mercedes et qu’ils jettent leurs cigares par leur fenêtre quand ils te doublent parce que toi tu as une Clio 2. Ouais, j’suis méchant quand je conduis. Demandez à ma femme, elle a même peur de monter en voiture avec moi. Surtout le matin, en fait, parce que je ne fume plus avant 11h ou 12h et que le manque de nicotine a tendance à me transformer en un terrible monstre sanguinaire capable de décapiter des gens avec son Magic Trackpad.

Bref, cette fameuse souris biodégradable de chez Fujitsu porte un nom : l’Eco Mouse 40. Elle proposera en outre un capteur optique de 1000 DPI et devrait coûter une vingtaine d’euros quand elle sortira sur le marché. On ne manquera pas de remarquer qu’elle arbore un joli look old school qui te replongera tout droit dans les années 90. A croire que tout ce qui est bio doit nécessairement être moche, hein…

Via