Une startup de vans automatisés va s’occuper du trajet intermédiaire des marchandises de Walmart

Walmart a annoncé un peu plus tôt dans l’année son partenariat avec la startup Gatik concernant le trajet intermédiaire pour ses marchandises. Gatik propose des vans à conduite autonome qui s’occuperont ainsi de transporter les produits de Walmart de son Supercenter à Rogers en Arkansas vers un marché dans les environs de Bentonville.

Les clients pourront alors y récupérer ce qu’ils ont commandé en ligne.

Crédits Pixabay

Pour ce programme pilote, Gatik mettra trois de ses Ford Transit Connect modifiées à la disposition de Walmart. Les véhicules feront jusqu’à 10 trajets par jour pendant les sept jours de la semaine, et ce, pendant la journée. Les vans suivront une des deux routes reliant les deux magasins et auront tout de même un chauffeur de sécurité derrière le volant pour faire face aux urgences.

D’après le PDG de Gatik, Gautam Narang, l’objectif principal du programme est de pouvoir répéter le même trajet sans aucun chauffeur derrière le volant.

Utiliser les robots sans attendre

Pour ce qui est de la conduite autonome, la startup n’a aucun plan concernant le transport de passagers. Narang a déclaré que l’entreprise ne veut pas  attendre que les gens  deviennent à l’aise avec le fait de se faire conduire par un robot pour pouvoir travailler.

Gatik, selon son PDG, veut travailler avec des boîtes comme Walmart et dans des endroits qui donnent de la valeur au travail des robots. Narang a aussi ajouté qu’ils pouvaient réduire les coûts des voyages que la société effectue pour Walmart jusqu’à 50%.

Des obstacles techniques à surmonter

Pour rendre possible le travail des vans autonomes, les véhicules utiliseront un système standard composé d’un lidar, de radars et de caméras capteurs. Selon la compagnie, les voitures feront face à des scénarios plus ou moins complexes avec par exemple les changements de ligne ou encore un virage vers la gauche non-protégé.

D’après Gatik, lorsqu’arriver rapidement n’est pas obligatoire, les vans autonomes pourront emprunter une route plus longue. Il s’agit d’un tronçon de 8 km qui permettra d’éviter différents obstacles comme le virage à gauche.

Comme le montre le projet de Walmart et de Gatik, transporter de la marchandise est peut-être le meilleur moyen de tester les voitures à conduite autonome. Cependant, même si les véhicules ne transportent pas de passagers, il ne faut pas oublier le fait que de nombreuses personnes circulent aussi sur les routes empruntées par les robots.

Mots-clés Gatikwalmart