Une technologie alien derrière les mystérieuses lumières clignotant dans le ciel?

Des scientifiques sont actuellement en train d’étudier d’étranges lumières clignotant dans le ciel pour savoir s’il s’agit de signes potentiels de «lasers de communication interstellaire » ou de structures alien. Un certain nombre d’objets ont en effet été repérés, apparaissant et disparaissant au milieu des étoiles, et intriguant les chercheurs qui essaient de comprendre ce qu’ils sont réellement.

Selon les astronomes, ces lumières proviennent probablement de « sources astrophysiques naturelles, bien que quelque peu extrêmes ». Toutefois, les spécialistes sont encore en train de chercher une explication.

Crédits Pixabay

Dans un nouvel article publié dans la revue Astrophysical Journal, les auteurs ont indiqué que les implications de la découverte de tels objets s’étendent du domaine de l’astrophysique traditionnelle aux recherches plus exotiques de preuves de l’existence d’autres civilisations technologiquement plus avancées.

Le mode opératoire utilisé

Pour essayer de trouver une explication à l’apparition des lumières mystérieuses dans le ciel, les scientifiques ont examiné des images du ciel accessibles au public prises dans les années 50.

Ils ont ensuite fait la comparaison de ces observations historiques avec des observations plus modernes du ciel, leur but étant de repérer des indications physiques incluant des étoiles qui semblent avoir disparu de la Voie Lactée.

Selon Beatriz Villarroel, chef du projet, et travaillant au Stockholm University et à l’Instituto de Astrofisica de Canarias en Espagne, découvrir une étoile qui disparaît, ou encore une étoile qui apparaît de nulle part serait une découverte précieuse. D’après elle, cela impliquera sûrement une nouvelle astrophysique au-delà de ce que l’on connaît actuellement.

Les explications possibles

En général, lorsqu’une étoile meurt, elle va lentement se transformer en une naine blanche, ou va plutôt exploser en une supernova.

Ainsi, une étoile qui disparaît indiquerait toute autre chose, soit un nouveau phénomène astrophysique naturel, soit une activité extraterrestre quelque part dans l’univers. Selon les chercheurs, la seule explication naturelle connue de la disparition d’une étoile serait une « supernova ratée ».

Ce phénomène a été théoriquement prédit comme étant une étoile très massive qui va imploser pour devenir un trou noir sans provoquer aucune explosion, mais ce cas est très rare.

Concernant la piste extraterrestre, une explication possible pourrait être l’émission de lasers à travers l’univers, faisant partie d’un système de communication entre les étoiles. Il y a aussi la théorie des sphères de Dyson qui sont des structures théoriques que des civilisations alien pourraient construire autour d’étoiles pour pouvoir collecter leur énergie. Ces deux explications sont possibles d’un point de vue hypothétique, mais jusqu’ici, aucune preuve n’a encore été découverte.

A ce jour, les scientifiques ont pu examiner 15 % des candidats possibles présents dans leurs données et ont trouvé 100 objets qu’ils ont appelés des « itinérants rouges ». Certains de ces itinérants se comportent d’une façon très dramatique en s’embrasant pour devenir très rapidement plusieurs milliers de fois plus lumineux. Pour pouvoir terminer l’examen des autres 150 000 candidats qui ont déjà été identifiés, les scientifiques espèrent lancer un nouveau projet qui va utiliser les sciences citoyennes et l’intelligence artificielle.